Quel équipement est nécessaire pour une course en montagne ?

Courir en montagne présente des défis différents de ceux de la course sur route, ou même de la course sur sentier, à plus basse altitude. D’une part, tout est moins prévisible en montagne, y compris la météo, les conditions de marche et le temps passé dehors. En gardant à l’esprit qu’une « course en montagne » signifie le plus souvent une course sur sentier (mais peut également désigner une course sur route sur un terrain vallonné à une altitude élevée), voici un aperçu de l’équipement à partir des pieds.

Lunettes de soleil, crème solaire et sac

Le soleil est beaucoup plus fort en altitude qu’à basse altitude. C’est une bonne idée de porter des lunettes de soleil pour protéger vos yeux et une crème solaire pour protéger votre peau. Pensez à emporter de la crème solaire que vous pourrez réappliquer pendant une longue course.

Il existe une multitude de façons de transporter de l’eau, des boissons pour sportifs et du carburant, ou de ranger votre veste, vos gants, votre chapeau et tout ce que vous prévoyez d’emporter avec vous. Il existe de nombreux sacs d’hydratation légers et profilés à porter sur l’épaule, ainsi que des sacs de taille de plus grand volume (mais conçus pour la course, ils ne rebondissent donc pas beaucoup). Votre choix d’équipements et accessoires pour le Trail Running dépendra de vos préférences personnelles.

Chaussures et chaussettes 

Alors que les chaussures de course sur route ne sont pas conçues pour adhérer à la terre et aux pierres, les semelles extérieures des chaussures de course sur sentier sont dotées d’une adhérence sous forme de crampons, de caoutchouc collant ou de crampons multidirectionnels pour vous aider à garder le pied sur la terre, la boue, les pierres, les rondins, etc. Les chaussures de course sur sentier ont également des caractéristiques plus protectrices que les chaussures de course sur route, comme des pare-chocs en caoutchouc dur, des parois latérales plus épaisses et même des plaques en caoutchouc dur pour bloquer les pierres entre la semelle extérieure et la semelle intermédiaire.

Les sentiers de montagne comportent de la terre meuble et des petits cailloux qui peuvent entrer dans les chaussettes courtes et irriter vos pieds. Porter des chaussettes qui remontent au moins au-dessus de la cheville peut vous aider à éviter les débris. Et le port de chaussettes en laine peut aider à réguler la température de vos pieds, en particulier lorsque le temps change en montagne.

Les vêtements

Comme pour la course sur route, ce que vous portez pour la course en montagne dépend largement de la météo. Les shorts, les jupes de course, les collants de type capri, les collants longs, les pantalons, tous conviennent pour les courses en montagne. Mais si vous êtes amené à vous frayer un chemin sur des rochers ou à parcourir des sentiers étroits, envisagez de porter des pantalons près du corps et des tissus extérieurs plus résistants.

Equipez-vous de comprimés de purification d’eau
Pourquoi faut-il toujours partir avec une carte type IGN ?