Randonnée : comment identifier les dangers ?

Vous prévoyez de partir en randonnée en solo ou avec votre famille? L’objectif, c’est de se détendre et se détacher de la pollution de la ville. Retenez tout de même que la randonnée en pleine nature se révèle parfois dangereuse. Rien qu’en France, de nombreux accidents se produisent chaque année lorsque les randonneurs ne s’en soucient pas. Terrain glissant, eaux contaminées, animaux sauvages …, les risques que l’on encourt semblent divers.

Les dangers liés au terrain et à la saison

Toutefois, la nature du terrain augmente les risques d’accident des randonneurs. C’est par exemple le cas pour les parcours accidentés avec les passages techniques ou aériens qui imposent de l’expérience. Si vous organisez une randonnée dans un lieu qui vous est totalement inconnu, prêtez donc attention aux sentiers rocailleurs et les éboulis. Retenez que la neige, la boue ainsi que la pluie rendent parfois le sol assez humide, ainsi, ce dernier peut être glissant et favorise un risque de chute. Avant de partir en randonnée, regardez également la météo. Choisissez le bon moment pour planifier votre séjour. Préférez partir quand il fait chaud ou lorsque le beau temps est présent.

Les dangers liés aux animaux sauvages et aux parasites

En fonction de la région, on risque souvent de croiser un animal sauvage comme un ours, un loup ou encore un tigre. Mais ce n’est pas tout, dans la nature, différents insectes et petits animaux dangereux pour l’humain rodent un peu partout. Vous pouvez par exemple, sans vous en apercevoir, vous asseoir sur une vipère ou encore une araignée venimeuse.

Faites aussi attention aux tiques, ils n’attaquent pas seulement les animaux. Il s’agit d’une population de parasites potentiellement dangereux pour les randonneurs. Ils peuvent être responsables de la transmission de la maladie de Lyme à l’être humain. Afin d’éviter leur morsure, portez dans ce cas des chaussures montantes et un pantalon bien long.

Les dangers liés à la vie en nature

Boire de l’eau en pleine nature vous permet de retrouver la joie de vivre loin de la technologie, mais aussi, vous risquez d’attraper des maladies. L’eau de la rivière n’est pas à 100% potable, ainsi, elle peut contenir des bactéries dangereuses pour la santé. N’oubliez pas que les sources de pollution sont toujours multiples (chimiques, animales, etc). Si vous ne voulez pas emmener de l’eau avec vous, au moins apportez une gourde filtrante pour purifier l’eau avant de la boire.

 

 

Comment réaliser un signal de détresse ?
Pourquoi faut-il contourner les troupeaux en montagne ?