Pourquoi faut-il contourner les troupeaux en montagne ?

Les randonneurs ont tous un profil assez commun, notamment concernant la proximité avec la nature. En effet, le rendez-vous avec la biodiversité permet à l’être humain une connexion plus vive avec les autres créations de la mère-nature. D’ailleurs, outre les points de vue et l’épanouissement du corps lors de cette activité d’endurance, l’homme voit son environnement d’une autre façon. Néanmoins, il reste prudent de bien analyser certaines situations avant tout premier pas.

La randonnée, ça s’apprend

La sortie en pleine nature a toujours été l’une des activités les plus aimées et les plus pratiquées par l’être humain. Que ce soit en une simple balade ou en une randonnée d’une journée, le plaisir demeure exceptionnel. En ces quelques pas peuvent apparaître des surprises époustouflantes comme un panorama de science-fiction ou encore une charmante rencontre avec une petite famille de renards. Cependant, avant d’atteindre ces merveilles, les aléas peuvent survenir et parfois, certains randonneurs ne savent pas comment réagir face à la situation. Parmi cette dernière, un troupeau de mammifères qui bloque le sentier. En général, les non-expérimentés n’y verront nul danger. Les habitués par contre, conseilleront avec chuchotement de s’éloigner calmement.

La randonnée et les animaux

Si face à un animal sauvage, un randonneur agira de suite avec prudence, il arrive que devant des animaux du quotidien, il sera moins méfiant. Dans certaines circonstances, il s’approchera même pour caresser un peu ces mammifères jusqu’à essayer d’attirer l’affection du chien de troupeau. Si vous ne le savez pas, ces gestes sont à éviter lorsque ce moment se présente. En effet, ces gros nounours qui semblent amicaux ont déjà été dressés, bien que ce soit déjà dans leur nature de chien de garde, de veiller à la sécurité de son troupeau. Un simple geste, et il pourra considérer le randonneur comme étant une menace potentielle. Cette race de chien, à savoir, sait déjà se battre contre les prédateurs qui s’en prennent à ses brebis égarées.

Que faut-il faire face à un troupeau ?

Les chiens défenseurs sont des membres à part entière de la famille qui l’a élevé. Des petits, il a acquis une telle proximité avec son troupeau et ses maîtres, qu’il est prêt à donner sa vie pour les protéger. Ils sont dotés d’une telle loyauté qu’ils considèrent le troupeau comme sien. Une petite caresse innocente peut ainsi apparaître chez cet animal possessif, comme un affront. Il convient quand même de rassurer les randonneurs que le chien de troupeau sait être calme. Pour ce faire, il convient de ne jamais s’éloigner des sentiers, étant donné que cela vous mettra dans l’image du simple passant. Autrement, il convient de rester calme, en veillant à ne pas faire de geste brusque. Surtout, il faut éviter de courir, de crier ou être nerveux. Si le passage est bloqué par le troupeau, il reste intelligent de contourner avec finesse.    

Comment réaliser un signal de détresse ?
Randonnée : comment identifier les dangers ?