Comment réaliser un signal de détresse ?

Êtes-vous en quête de nouvelles aventures ? En effet, il est tellement excitant de planifier un voyage dans des endroits où vous n’avez pas encore visité. Il se peut que vous partiez seul, à deux ou en groupe. Néanmoins, vous devez savoir que des évènements imprévisibles peuvent se produire le long de votre trajet. En cas de danger, quelques matériels sont vraiment utiles pour appeler « à l’aide » à vos alentours. Suivez donc ces astuces suivantes pour lancer votre signal de détresse dans différentes situations.

Sur la route

Sur les réseaux routiers, il existe différents types de cas de détresse : une panne, un stationnement sur la bande d’arrêt d’urgence, un accident de route ou un ralentissement brutal. Effectivement, il existe un avertisseur spécial dans tous les véhicules signalant à tous les usagers routiers qu’on est en difficulté : le feu de détresse. Celui-ci se place souvent sur le tableau de bord du véhicule en forme de triangle et coloré en rouge. Que ce soit le jour ou la nuit, le feu de détresse peut toujours être utilisé. Même si le moteur de votre automobile ne marche plus, ce feu fonctionne en permanence. De façon habituelle, ce dispositif s’allume simultanément avec les feux de clignotants. Toutefois, il faut que vous fassiez attention à ne pas en abuser, car vous pourriez vous prendre une amende.

Sur la mer

Vous pouvez également vous attendre à de mauvaises situations au niveau du réseau maritime. Comme les transports routiers, n’importe quel transport en mer doit contenir exactement des feux de détresse. Comme signaux de détresse visuels, vous avez le choix entre utiliser des fumigènes à renouveler régulièrement ou utiliser des feux à main.

Au milieu de nulle part, il existe aussi des signaux de détresse sonores : un coup de feu ou explosif à une minute d’intervalle, un son continu d’une corne de brume, d’une cloche, d’un sifflet ou d’un autre dispositif sonore. En outre, il est possible également d’appliquer les techniques suivantes :

  • Faire un signal émis par radio marine se composant du groupe « SOS » en code morse
  • Signaler « MAYDAY » via la radiotéléphonie
  • Composer *16 sur votre téléphone cellulaire ou sur une radiobalise de localisation (RLS) indiquant une position d’urgence.

En montagne

Si vous êtes fan des randonnées dans les bois, vous devez vous munir de quelques matériels en cas de danger. Différentes stratégies peuvent être réalisées dans ce cas : étalez sur le sol un carré de tissu rouge d’un mètre de côté, lancez une fusée de détresse ou former un Y avec votre corps pour affirmer votre détresse.

À part ces moyens, vous pouvez lancer également un signal SOS. Cela consiste à émettre durant le jour un reflet à l’aide d’un miroir fléchissant les rayons du soleil et à l’aide d’une lampe de poche durant la nuit ou encore avec un simple sifflet.

Randonnée : comment identifier les dangers ?
Pourquoi faut-il contourner les troupeaux en montagne ?