Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2010 2 16 /11 /novembre /2010 11:50

Mercredi 10 novembre 2010

westhalten-1.jpgéglise Saint Blaise à Westhalten

La météo annonce une journée exécrable... cela n'arrête pas les compagnons du mercredi ! 9 heures départ à Westhalten. Bienvenue à Irène, une nouvelle randonneuse.

Situé au cœur de la Vallée Noble dans le Parc Naturel Régional des Ballons des Vosges, niché entre les collines du Bollenberg, du Strangenberg et du Zinnkœpflé, le village de Westhalten est un lieu de villégiature privilégie sur la route des vins d'Alsace.

La Vallée noble et le Zinnkœpflé

Le dieu du soleil est aussi le dieu des sources dans la mythologie germanique. Selon la légende, les gens du pays le célébraient jadis sur les hauteurs du Zinnkœpflé, appelé Sonnenkœpflé, le mont du soleil, pour le remercier des bienfaits dont il avait pourvu la vallée. Westhalten et Soultzmatt apparaissent au XI ème siècle dans des textes qui relatent la présence de la vigne. Plus de 60 familles nobles s'installeront au cours des siècles dans la vallée lui donnant ainsi son appellation de Vallis Praenobilis (Vallée noble). Des sept châteaux de Soultzmatt il ne subsiste plus aujourd'hui que le Wagenbourg. Les anciens moellons des bâtisses féodales sont venus paver les chemins du vignoble et soutenir les terrasses du Zinnkœpflé devenu le dépositaire de la noblesse d'autrefois.

Au bout de la reculée, le Petit Ballon dresse un rempart contre les menaces qui voudraient perturber le climat méridional de la zone, le Zinnkœpflé se trouve dans une sorte de cuvette protégée des vents d'ouest et des orages estivaux. La pluviométrie atteint à peine 270 mm pendant la période végétative et les gelées se font rares. Au creux de la vallée, fleurissent l'amandier, le citronnier ou l'oranger tandis qu'au sommet du grand cru, s'épanouit une flore originaire des bords de la Mer Noire, berceau de la viticulture.

westhalten-2.jpg

Le Zinnkœpflé

Dans ces lieux enchantés arrosés de soleil, l'Eden de la vigne. Jusqu'à 430 m d'altitude, naissent des grands crus d'Alsace, vendanges tardives et sélection de grains nobles. Certaines années d'exception même les vins de glace... La vallée noble avec Westhalten, Soultzmatt,Wintzfelden, Osenbach est un véritable paradis situé au pied des Vosges, entre la plaine, la vallée de Munster et le Florival qu'elle relie, l'une par le col du Firstplan, l'autre par celui du Bannstein. Strangenberg, Zinnkœpflé, Bollenberg et Pfingsberg produisent un vin incomparable.

Soultzmatt et ses sources... le nom du village dérive de « Sulz ou source minérale » et de « Matte ou pré ». Probablement connue des Romains, la première évocation précise date de 1272 époque à laquelle la source fut remarquée par le moine franciscain Tschamser. Elle fut redécouverte au début du XVII ème siècle et des installations thermales y furent construites dès 1662. La source fut acquise en 1838 par Louis Nessel, c'est sous son impulsion que les eaux minérales de Soultzmatt acquirent une renommée européenne. Consommée sur place les siècles précédents, l'eau de la source fut vendue en bouteille à partir de 1853...

En 1891, un incendie détruisit une grande partie de l'établissement de bains situé le long de la route, son exploitation fut alors définitivement abandonnée.

En 1922, un nouveau forage met à jour une eau moins minéralisée, ces eaux sont alors commercialisées sous l' appellation LISBETH du nom de la fille ainée du propriétaire M.THOMAS. L'eau plate SOULTZMATT est lancée en 1984, mais la marque unique LISBETH est adoptée dès 1996...

Le cimetière du Val du Pâtre est le plus grand cimetière militaire roumain de France. Il regroupe 678 prisonniers de guerre roumains, morts des privations subies par les Allemands au cours de la première guerre mondiale. Après le conflit, la commune de Soultzmatt fit don à la Roumanie du terrain nécessaire à l'aménagement du cimetière au lieu-dit Gauchmatt. Il fut inauguré en 1924 par le roi Ferdinand de Roumanie et la reine Marie. Cette nécropole roumaine constitue aujourd'hui encore un haut-lieu de pèlerinage, où les dirigeants de Roumanie viennent se recueillir chaque année.

Départ de Westhalten 9 heures au cimetière sous l'œil vigilant du comité de réception...

westhalten-3.jpg

Fête de l'âne ou Eselfàscht... les habitants de ce charmant village ont pour objectif de faire une fête du vin pas comme les autres ! Aussi ce village viticole a su tourner à son avantage le sobriquet qui affuble ses habitants depuis des lustres. Tout au long de l'année, les ânes... comme on les appelle marquent la vie du village. Une fois l'an, ils sortent de leur réserve pour faire participer la région et les touristes de plus en plus nombreux dans la Vallée Noble à leur fête.

Sorti tout droit des contes et légendes d'Alsace, le « bonhomme aux sonnettes », gardien du vignoble descend et vous guidera dans les petites rues de Westhalten accompagné des ânes, des lutins et la lutine « myrtille ».

Ā travers le vignoble, nous grimpons à Notre Dame du Hubel et rejoignons le carrefour du Heiliger Baum et la vierge noire. Un petit arrêt avant de rejoindre le Pèlerinage du Schauenberg pour la pause de midi.

Le Pèlerinage du Schauenberg, pèlerinage marial s'est développé au début du 15 ème siècle suite à un événement miraculeux concernant une statue de la Vierge et qui aurait eu lieu en 1446. En ces temps là, les bâtiments comprenaient une chapelle et un ermitage. Le sanctuaire fut agrandi en 1515. Une nouvelle chapelle vit le jour en 1685 puis des bâtiments conventuels sur l'emplacement de l'ermitage en 1704. En 1766, les bâtiments reviennent à l'hôpital de Pfaffenheim et servent de maison de repos pour les frères âgés ou infirmes.

La chapelle fut fermée en 1791 et vendue comme bien national en 1793, la statue du pèlerinage fut mise à l'abri à Pfaffenheim. Le retour de la statue fut fêté en 1811. De nombreux travaux de remise en état ont été entrepris. Telle qu'elle se présente de nos jours, la chapelle correspond à l'édifice du 17 ème siècle, à nef unique et chœur à chevet plat au nord, séparés par un grand arc triomphal brisé. L'ancien chœur de 1515, à trois pans et contreforts fait fonction de chapelle latérale...

westhalten-4.jpg

Pèlerinage du Schauenberg

Dans la chapelle latérale de Notre Dame du Schauenberg on peu admirer un magnifique retable en bois sculpté en haut-relief par Joseph Saur d'Oberhergheim en 1948. On peut y admirer également un grand tableau, de nombreux ex-voto et de jolis vitraux offerts aussi en ex-voto.

westhalten-5.jpg

Nous allons nous réchauffer autour d'une bonne soupe dans la salle des pèlerins...

Avant de reprendre la route nous restons un long moment sur la terrasse à profiter d'un superbe panorama... devant nous, des villages, des clochers, des maisons, des champs, des vignes, des routes, des usines. Des milliers de gens vivent au pied du Schauenberg... plus loin, la vallée, ses forêts qui protègent le Rhin, jadis frontière aujourd'hui trait d'union. Plus loin à l'horizon la Forêt Noire.

westhalten-6.jpgEt bien entendu, sur notre gauche le Haut Koenigsbourg...

westhalten-7.jpg

Nous quittons le Schauenberg par le chemin de croix sur un immense tapis de feuilles mortes.

Le retour à Westhalten passe par le Strangenberg, célèbre vignoble… et bien entendu nous nous arrêtons devant la stèle dédiée à Hàri Bannwarth trônant au sommet du vignoble… fondateur en 1976 du Stammdesch de Rouffach. » C'est ici que ses partenaires et amis viennent se retremper dans l'esprit de Hàri, dr Geischt, symbolisé par cette pierre érigée en sa mémoire. » (lu dans un bulletin du Stammdesch de Rouffach)

westhalten-8.jpg

impressionnante stèle à la mémoire de Hàri Bannwarth

Il ne reste plus qu'à descendre du Strangenberg et rejoindre Westhalten et l'église Saint Blaise. La première église s'élevait au centre du village, à l'emplacement de l'actuelle école, rue de Rouffach. Elle est citée pour la première fois en 1338, comme filiale de la paroisse de Rouffach et devint paroisse indépendante en 1450.

L'église actuelle fut construite entre 1836 et 1841, en face du cimetière, à la sortie nord du village. Le bâtiment est à nef centrale avec bas-côté et le clocher-porche contient 4 cloches. Le village a conservé son charme authentique grâce à l'architecture typique des maisons, les petites ruelles et sa fontaine alimentée par une source.

westhalten-9.jpg

la joyeuse troupe vous salue...

Marthe et les compagnons

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires