Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 15:17

Mercredi, 24 février 2010

 

Un peu tristounet le départ d'Aspach le Bas, les pèlerines, à peine sorties du sac dos y retournent très vite...

Aspach le Bas, a connu de nombreuses invasions et son nom apparaît pour la première fois dans l'histoire vers 1300... commune située à la croisée de la route des Vosges et de la route de Strasbourg en direction de Belfort, aux XVIIIème et XIXème siècles elle disposait d'un relais de poste aux chevaux très fréquenté qui ne manque pas d'être cité dans l'histoire locale. La guerre de 1914-18 a été particulièrement destructrice et toutes les constructions ont été rasées...

Courageusement, les habitants, revenus de l'exil, ont reconstruit leurs maisons, le plus souvent à l'identique de ce qui existait avant la guerre.

aspach-1

18 marcheurs escortés de la mascotte Eliott, prennent la direction d'Aspach le Haut, dont le nom apparaît pour la première fois dans un relevé des biens de l'abbaye d'Eschau. Les biens échoient ensuite à l'abbaye de Murbach, puis au chapitre de Saint Amarin, les franciscains de Thann possèdent également des propriétés dans le village. Possession des Ferrette, la localité passe, par alliance aux Habsbourg d'Autriche.

Arioviste, chef germain de la tribu des Suèves avait établi son camp au lieu dit « Gutenburg » lors de la bataille contre César en 58 avant J.C. Des tombes ont été récemment découvertes sur l'Ochsenfeld, à proximité du village disparu pendant la guerre de Trente Ans qui s'appelait Erbenheim. La commune a beaucoup souffert entre les deux guerres mondiales. Aspach le Haut, rappelez vous... nous y passons régulièrement pour admirer les magnifiques nénuphars sur l'étang à l'orée du bois.

aspach-2

RMCL – 1ère Armée Française Rhin et Danube du Limousin

« partis plein d'enthousiasme, beaucoup périrent sur cette colline de notre Alsace qu'ils défendirent jusqu'à la mort » en 1944-45. Nous ne manquons pas de nous recueillir devant cette stèle en honneur du Régiment de Marche Corrèze Limousin avant de continuer notre rando. Nous sommes attendus au Chalet-Refuge des Amis de la Nature à Bourbach le Bas pour midi. Le Dornshag et le Brucklewald sont traversés sur des chemins boueux suite à la fonte des neiges et des dernières pluies. Un chemin hors piste à travers un champ de maïs et nous voilà sur le sentier de la nature du Trankerwald que nous apprécions en toute saison.

Ce remarquable sentier, crée en 1976 par une équipe de jeunes du village fut repris par la suite par les Amis de Nature Solidarité dont le refuge se trouve à proximité, c'est celui que nous allons rejoindre... Les amoureux de la Nature sont conquis par les nombreux panneaux explicatifs des différents arbres jalonnant leur promenade tout au long de l'année. Une fois encore, je félicite les bénévoles qui œuvrent pour assouvir notre soif de découverte. Bourbach le Bas, dont vous avez tous entendu parler pour leur célèbre « Johannisfir » (feux de la Saint Jean).

Les hauteurs du Lierenbuckel seront samedi le 19 juin 2010 le théâtre d'une nuit de feu, pour fêter dignement le solstice d'été, à l'occasion des festivités de la Saint Jean. Bourbach le Bas, accueillera des milliers de spectateurs et leur fera passer une merveilleuse nuit... Avant la mise à feu du grand bûcher de 18 m de haut, à la tombée de la nuit, le public pourra déguster les fameux « Mischtgratzerla » (coquelets rôtis au feu de bois). Commune connue également pour ses anciennes galeries et puits souterrains. Environ 1 km de galerie avec 14 mines découvertes.

aspach-3

L'Union Touristique Internationale « Les Amis de la Nature » a été fondée à Vienne en 1895. C'est aujourd'hui environ 600 000 adhérents avec quelques 1000 installations dans 22 pays. Les premières sections à Strasbourg, Mulhouse et Colmar datent de 1912, 1913 et 1914.

aspach-4a

les compagnons du mercredi devant le chalet des Amis de la Nature

Faut souligner le sympathique accueil au refuge des Amis de la Nature. Nous y avons poussé la chansonnette pour Béa qui fêtait son anniversaire, merci à elle pour sa gentille attention. Après un arrêt apprécié de tous, nous voilà repartis direction Michelbach à travers l'Eichwald. Michelbach, première mention en 1105, charmant petit bourg, à cheval entre les vallées de la Thur et de la Doller, en plein cœur du Pays de Thann, réputé pour sa réserve naturelle (plan d'eau qui s'étend sur une superficie de 131 ha) et son cadre bucolique. La construction du barrage en 1979 a bouleversé la vie de cette commune. Le plan d'eau situé au pied des Vosges sert à compenser l'étiage de la Doller. Réserve d'eau destinée à l'alimentation en eau de l'agglomération mulhousienne. Le plan d'eau est devenu une station d'hivernage pour de nombreux espèces d'oiseaux et un lieu de promenade très apprécié des randonneurs, amateurs d'espace naturel préservé.

aspach-5

Classé réserve naturelle, les oiseaux y prospèrent car ils y trouvent beaucoup d'intérêt compte tenu de la grande tranquillité dont ils bénéficient de part l'interdiction de toutes activités nautiques et de pêche. Une grande digue et un observatoire ornithologique permettent une bonne observation des oiseaux. Sont présents de nombreux canards de surface ainsi que des canards plongeurs. Le balbuzard pêcheur et le busard Saint Martin sont aussi des hôtes habituels de ce plan d'eau ainsi que cigognes, hérons cendrés, oies cendrées, foulques etc... sans oublier de nombreux limicoles en automne et au printemps. Un tour sur l'observatoire nous donne une idée de l' ampleur de l'étendue du site avant de terminer la randonnée à Aspach le Bas... une sacrée bande d'amis, les compagnons du mercredi... encore une journée bien remplie avec plus de 19 km au compteur ...

Marthe et les compagnons ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires

josette 06/03/2010 17:45


Un régiment du Limousin : voilà bien quelque chose que je connais...pour le reste, les paysages, les sentiers alsaciens en hiver, un jour peut-être !


yves 02/03/2010 18:20


Salut Marthala,
et oui à nouveau une belle journée, un super accueil aux amies de la nature et encore un gros schmoutz pour Bea afin de bien fêter ces 20 ans............
@+ yves