Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 10:20

17 mai COL DU BONHOMME - SCHMARGULT

 

bonhomme-schmargult-1.jpg

le départ est donné !!

 

Le Col du Bonhomme est l'un des principaux cols du massif des Vosges. Le village éponyme du Bonhomme, situé à 6 km en contrebas du côté alsacien, provient du latin bono homine en référence à un ermite du nom de Saint Déodat qui a fondé un ermitage sur la commune du Bonhomme, et par la suite celui du monastère de Jointure à Saint Dié, réputé par sa bonté. Situé à 949 m alt. Le col fait communiquer la vallée lorraine de la Meurthe et la vallée alsacienne de la Weiss plus précisément d'un affluent, la Béhine. D'accès facile de part et d'autre, le col du Bonhomme était déjà le lieu de passage de la voie romaine reliant Tour à Vieux Brisach. L'endroit, stratégique, fut régulièrement un lieu d'affrontements au fil des siècles.

 

Première pause au col de Louschbach avant de rejoindre le col du Calvaire. Ensuite nous nous élevons lentement vers la crête au-dessus du lac Blanc. Un fort vent balaye nos visages, le sol est gorgé d'eau et glissant par endroit, nous avançons prudemment jusqu'à la source du lac Blanc.


Du Col du Calvaire au Tanet c'est s'engager pour plusieurs heures de randonnée pédestre au milieu d'un complexe de tourbières élevées et de hautes chaumes entourées de lambeaux de forêt primaires sur éboulis (hêtraies d'altitude, hêtraies sapinières).


La mise en place d'une réserve naturelle de plus de 500 ha sur les communes de Plainfaing et du Valtin en 1988 permet d'assurer la conservation des richesses avec la mise en place d'une protection renforcée sur 140 ha par arrêté préfectoral de biotope. Ce site fait d'ailleurs l'objet d'une désignation au titre de la Directive Habitats dans le cadre du réseau Natura 2000 depuis 1998 afin de renforcer les possibilités.

 

bonhomme-schmargult-2.jpg

bonhomme-schmargult-3.jpg

Passage sur la corniche du lac Blanc vue sur le lac Blanc depuis la corniche

 

Restant à une altitude moyenne de 1200 mètres, nous laissons l'étage forestier et débouchons sur les Hautes Chaumes, nom propre désignant le plateau qui s'étend du Reichsberg dominant le Lac Blanc jusqu'au Gazon du Faing. Les pâturages cèdent localement la place à des tourbières.

 

bonhomme-schmargult-4.jpg

bonhomme-schmargult-5.jpg

Lac des truites ou du Forlet paysage printanier sur les Hautes Chaumes

 

Impossible de s'arrêter pour la pause-repas sur la crête, nous continuons jusqu'au Dreieck et jouons au lézard pour nous réchauffer au soleil.

 

bonhomme-schmargult-6.jpg

Eliott, la mascotte

 

Le sentier grimpe entre les pierres vers un grand rocher, paysage sauvage et romantique. Ici la vue est magnifique, c'est la roche du Tanet. Son nom d'origine est Taneckfels ou simplement Taneck. Faut-il y voir «la roche au coin des sapins ?».

 

bonhomme-schmargult-7.jpg

bonhomme-schmargult-8.jpg

au Tanet au sommet du Tanet

 

Le Honeck se rapproche légèrement.

bonhomme-schmargult-9.jpg


Et nous voilà au col de la Schlucht, le plus élevé des cols routiers avec ses 1139 m alt. Très fréquenté par les touristes, surtout les deux roues (motorisés ou non) importante station d'hiver et d'été. À quelques centaines de mètres, en bordure de la Route des Crêtes, est implanté le jardin d'altitude du Haut Chitelet, situé à 1228 m alt. Il présente 2900 plantes de haute montagne regroupées par région d'origine et englobe une tourbière et la source de la Vologne.

 

bonhomme-schmargult-10.jpg

bonhomme-schmargult-11.jpg

Une ultime pause avant de grimper au Hohneck. Le Hohneck

 

Après avoir dépassé les Trois Fours nous nous approchons véritablement du Hohneck avec ses 1366 m atl. Il n'est que le troisième sommet des Vosges, mais il est le plus important par son caractère alpestre. Certes il a la forme d'un ballon, mais dont le versant Est s'est effondré. Ici plus qu'ailleurs on se rend compte de la différence entre le côté lorrain qui descend en pente douce vers la région des lacs de Gérardmer et de Longemer et le côté alsacien beaucoup plus abrupt.

 

bonhomme-schmargult-12.jpg


Nous passons à quelques pas du Hohneck sur des névés, nous avons du mal à garder l'équilibre tant le vent souffle fort … et tout naturellement je pense au géant du Hohneck.

 

Le géant du Hohneck et l'esprit de la montagne

 

Sur les hauteurs inaccessibles des Spitzkœpfle vivait autrefois l'esprit de la montagne. Nul ne l'avait jamais vu, mais chacun savait que le vent de tempête et les orages qui s'acharnent sur le massif expriment ses mauvaises humeurs. Un jour, un géant voulut traverser le massif mais l'esprit ne l'entendait pas de cette oreille et déchaîna une terrible tempête couchant les sapins et brisant les rochers, formant des éboulis au pied des pentes. Le lac de Fischbœdle montre une de ces pentes couvertes de blocs. Le géant ne se laissa pas impressionner. Il appelé à la rescousse les nains de la montagne, qui taillèrent les rochers à grands coups de pic et lui firent un passage à travers les pentes, à l'abri de l'esprit, manifestant ainsi qu'on a souvent besoin d'un plus petit que soi … L'esprit de la montagne, furieux se réfugia dans la forteresse inexpugnable que constituent les pics des Spitzkœpfle, d'où il ne manifeste plus sa mauvaise humeur que par de violents coups de vent ou les craquements du tonnerre.

 

Une dernière descente nous mène à Schmargult pour une nuit réparatrice ...

 

bonhomme-schmargult-13.jpg

 

fleche 081                Col du Bonhomme - Schmargult


À demain …

Marthe

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires

Solange 22/06/2012 21:40

Merci Marthele. Je préfère lire ce beau résumé de cette escapade que de l'avoir à parcourir. Je suis certaine qe cela est super mais il faut le faire. Bonne soirée et gros bisous.
Solange

yves 22/06/2012 12:31

merci Marthala pour le travail et les précisions apportées presque jour par jour entre les rando. de la semaine, un grand bravo pour ce que tu fais un schmoutz
yves