Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2010 6 12 /06 /juin /2010 11:31

Mercredi 19 mai 2010

 

De majestueux châteaux veillent sur la ville de Barr... aujourd'hui nous allons en visiter trois par une belle journée qui s'annonce à nous !! que de bonheur à déambuler sur les magnifiques sentiers.

Barr-A1.jpg

C'est moi Eliott, je vous accueille au château de Landsberg...


8h30 au Holzplatz à la sortie de Barr. Une petite montée nous mène au Hungerplatz et sa maison forestière qui fait aussi auberge. Le sentier continue vers le château de Spesbourg.

 

Construit sur un promontoire granitique au Rothmannsberg à 451 m d'altitude, le château de Spesbourg domine le val d'Andlau. De nombreux auteurs attribuent Spesbourg au milieu du XIIIème siècle et retiennent 1246-1250 comme dates de construction. Il convient de remarquer que la première mention formelle du château ne date que de 1322 en instituant Henri de Stahleck-Dicka en qualité de seigneur de Spesbourg. La famille de Dicka n'est pas originaire d'Alsace. Depuis le XIIème siècle, elle fournit des dignitaires aux églises cathédrales dans la haute et moyenne vallée du Rhin. Henri de Stahleck-Dicka est d'abord chanoine de Mayence avant d'acquérir cette dignité à Strasbourg en 1238. Avec l'ascension au siège épiscopal, la liste des privilèges pour la famille s'allonge considérablement, des alliances sont conclues avec les Landsberg, les Windstein...


Barr-A2.jpg

château de Spesbourg

Barr-A3.jpg

Moucharabieh 2004 de Marc Linder sur une fenêtre du château de Spesbourg


Cette œuvre a été créée à l'occasion de la deuxième biennale «Itinéraires d'art contemporain au Pays de Barr et du Bernstein» et acquise en 2006 avec le soutien de la Région Alsace, du Conseil Général du Bas Rhin et de la ville de Strasbourg.

En juillet 1386, Walther de Dicka meurt dans la bataille de Sempach. L'abbesse inféode le château aux sires d'Andlau. Il semble qu'il soit ruiné pendant la guerre de Trente Ans.

Depuis la cour du château de Spesbourg, on aperçoit le prochain château, le Haut Andlau...

Barr-A4.jpg

le château du Haut-Andlau vu depuis le château de Spesbourg

 

Un agréable sentier mène au rocher Sainte Richarde d'où nous profitons d'un panorama exceptionnel sur le château de Spesbourg que nous venons de quitter mais également sur la ville d'Andlau.

Barr-A5.jpg

La ville d'Andlau et son abbaye depuis le rocher Ste Richarde


L'abbaye d'Andlau est une abbaye bénédictine fondée en 880, elle est à l'origine de la commune du même nom. Fondée par l'impératrice Richarde de Souabe, fille du comte d'Alsace connue sous le nom d'Erchangar, épouse de Charles III le Gros, béatifiée par le pape Léon IX en 1049, cette abbaye a eu un rayonnement international au cœur de la Chrétienté. Un pèlerinage fut dédié très tôt à la Vierge Marie dans la crypte de l'église où les chanoinesses se réunissaient chaque jour pour prier. Entre le XIIIème et le XIVème s. quatre châteaux sont édifiés à Andlau. L'un de ces châteaux est celui de Wibelsberg-Crax dont il ne subsiste que très peu de vestiges.

Au col du Crax passe un sentier ludique (le sentier des Espiègles ou Spitzbuewe en alsacien) de petit lutins en bois perchés à quelques mètres du sol accrochés aux arbres... rendent la forêt encore plus vivante !! Les lutins et le sentier sont nés de l'imagination de M. Jean Lehner, sculpteur sur bois.

Barr-A6.jpg

Un exemplaire de lutin sur le sentier des espiègles... au col du Crax

Le parcours continue à travers un imposant couvert végétal. Brusquement une tour cylindrique émerge des ramures, suit une seconde identique à la première. Ces deux tours jumelles trônent respectivement à la proue et à la poupe d'un long vaisseau de pierre percé de nombreuses fenêtres...

Barr-A7.jpg

le château Haut-Andlau en apparat de fête


Barr-A8.jpg

Intérieur du château Haut-Andlau

Cette forteresse, fief d'empire, n'apparaît vraiment dans le texte qu'en 1274, même si la famille ministérielle des Andlau est déjà bien présente en Alsace dès le XIIème siècle.

À cette date, Rodolphe de Habsbourg inféode à trois frères d'Andlau la forteresse citée sous l'appellation «castrum Andela» et probablement érigée par leur père Eberhard d'Andlau, décédé une dizaine d'années auparavant. Le bâtiment a bien pu être bâti au début du grand Interrègne, entre 1246 et 1264, au moment où les Andlau avaient rejoint le camp d'un évêque de Strasbourg se démarquant de plus en plus du pouvoir impérial. Nous rejoignons le Holzplatz pour le repas.

Barr-A9.jpg

un brin de muguet pour Sylvie...


Nous comptions nous installer dans l'abri du Holzplatz pour le repas, mais tout a disparu, plus de tables, plus de bancs... aujourd'hui nous fêtons l'anniversaire de Sylvie et d'Aldo...

Agnès, Sylvie et Aldo s'affairent autour d'une table de fortune et dressent un apéro digne des plus grands chefs... les compagnons du mercredi ne perdent jamais le moral… nous chantons à tu tête en l'honneur de nos amis. Très vite le crémant coule à flots... à votre bonne santé !

Barr-A10.jpg

Agnès et ses délicieux Landjäger...


Le tout suivi d'un délicieux vin rouge pour accompagner le repas. Merci... comme toujours c'était parfait. La prochaine étape se mérite par une petite grimpette au Landsberg.


Barr-A11.jpg

Devant l'entrée du château de Landsberg

 

Le château de Landsberg est situé au pied de la Bloss, sur l'extrémité d'une crête de 565 m d'altitude. Il domine les villes de Barr et Heiligenstein. C'est un de mes châteaux préférés dans la région, le spectacle qu'offre ces ruines est unique. L'approche de ce château me procure toujours autant de plaisir... mélange de force et d'élégance, le grès rose au milieu de cet écrin de verdure renforce l'émotion. En approchant de l'entrée on s'attend presque à voir apparaître une belle châtelaine nous invitant à découvrir cet endroit romantique et merveilleux.

Barr-A12.jpg

Au-dessus de l'entrée, l'oriel tient comme par magie...


La façade comporte outre cette chapelle-oratoire avec son magnifique oriel diverses fenêtres à colonnettes. Le visiteur se laisse entraîner dans un conte de fée... revenons sur terre... pas de princesse aux fenêtres, on passe la porte ogivale et pour découvrir l'intérieur.

Les belles fenêtres romanes géminées du palais et l'oriel de la chapelle castrale, confèrent une grande élégance à l'ensemble. La courtine a été renforcée de tours au XIIIème siècle. Situé à la limite géologique du granit d'Andlau et du grès du Maennelstein qui ont servi à sa construction, le château a été érigé entre 1197 et 1200 par Conrad de Landsberg pour assurer la défense des abbayes du Mont Sainte Odile, de Niedermunster et d'Andlau.

Le château est donné aux comtes palatins en 1413 et confisqué par l'empereur Maximilien en 1504. Sa destruction est attribuée aux Suédois en 1632.

Barr-A13.jpg

 

Près du château de Landsberg pousse une fleur rare. Dès les premiers rayons de soleil de printemps, à peine que la neige commence à fondre, un bouton de fleur traverse la surface blanche et illumine le paysage de sa couleur jaune. Il n'en fallait pas plus pour qu'un conte naisse sur l'eranthis hiemalis, la fleur de Schlossbliemel du château de Landsberg.

 

Barr-A14.jpg


Nous quittons le château de Landsberg, le parcours pour redescendre au Holzplatz passe par le petit kiosque, près duquel coule une fontaine.


Barr-A15.jpg


Le Petit Kiosque, don du Lions Club de Barr, construit en 2009 remplace celui érigé en 1874 par le club vosgien de Barr vandalisé. Nous lui souhaitons longue vie pour la joie des randonneurs... plus loin la MF du Moenkalb, le carrefour Muller-Apfel, une bonne dégringolade avant de nous quitter.

 

Marthe et les compagnons 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires