Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 17:17

Mardi 31 mai 2011

 

À l'époque des Guanches, Santa Cruz de Tenerife faisait partie du royaume d'Anaga. L'île de Ténérife était située de manière tellement idéale sur le chemin vers le nouveau monde que les Espagnols à la conquête de l'Amérique ne voulaient pas laisser cette terre plus longtemps aux mains des aborigènes. Après avoir déjà conquit les autres îles de l'archipel des Canaries, l'Andalou Alonso Fernández de Lugo, militaire et conquistador espagnol débarqua en 1494 dans la Bahia de Ananza. C'est seulement au bout de deux ans qu'il parvint à soumettre les premiers habitants de l'île. En signe de victoire il fit ériger une croix en bois qui donna son nom à la cité.

 

Au cours du XVI ème siècle l'ascension économique de l'importante ville portuaire située sur la route des Amériques fut encore renforcée grâce aux échanges commerciaux avec l'Angleterre. Les Anglais voulaient s'approprier l'île. Ils mènent, sous le commandement des amiraux Blake Jennings et Nelson trois attaques massives restées infructueuses contre Ténérife entre 1657 et 1797. Et c'est avec fierté qu'on exhibe aujourd'hui dans l'ancienne forteresse le canon El Tigre qui tira le boulet qui arracha le bras droit de Nelson, le futur vainqueur de la bataille de Trafalgar.

santacruz-1.jpg

Poivrier à Santa Cruz

 

Nous ne nous attardons pas longtemps dans cette grande ville et rejoignons El Portillo et le magnifique parc national du Teide, nous sommes heureux de quitter le bruit de la ville pour goûter pleinement du calme et de la beauté du parc national.


Un réseau de parcs nationaux dans l'archipel canarin tente de conserver ses écosystèmes les plus caractéristiques. Aussi le Parc National du Teide, situé au centre de l'île de Ténérife, abrite la meilleure incarnation de la végétation du sol supra-méditerranéen. D'autre part, avec une altitude moyenne supérieure à 2 000 mètres, le Parc National du Teide offre une image spectaculaire et inoubliable du volcanisme.


Nous arrivons au Portillo, le deuxième centre des visiteurs du parc. Nous nous réservons la visite du musée à plus tard, préférant commencer par une petite balade vers la droite et chercher un endroit pour pique-niquer.

teide-02.jpg

En toile de fond, El Teide

 

Une première approche permet de nous retrouver dans la nature superbe et généreuse du Teide. Le sentier serpente au milieu des paysages rocailleux, quelques buissons sont en fleurs, la couleur jaune vif tranche avec les tons sombres des pierres noires volcaniques … face à nous, le Teide dessine fièrement sa silhouette sur un ciel azur ! Merveilleux …

lezard-3.jpg

C'est dans ce décor de rêve que nous allons partager notre pique nique avec les nombreux lézards du parc. Amusant mais combien surprenant pour nous qui n'avons pas l'habitude de voir approcher les lézards aussi prêt … ils engloutissent une grande partie de notre casse-croûte ! 1052 espèces d'invertébrés fourmillent dans ce parc.

 

Il est temps de visiter le petit musée dédié à de nombreuses explications interactives et intéressantes sur la vulcanologie, nous avons même droit à un petit film fort intéressant.

 

Après quoi nous partons sur la gauche, les versants rocailleux sont recouverts de différentes fleurs sauvages qui poussent sur ces sols arides comme les fabuleux tajinastes, la célèbre vipérine du Teide, une plante rare semblable à un grand cône effilé pouvant atteindre 2 à 3 m de hauteur. Authentique trésor, elle offre des centaines de minuscules fleurs d'un rouge intense au printemps appréciées des abeilles.

parcnational-4.jpg

Au milieu de décors grandioses ornés de vipérines rouges

parcnational-5.jpg

Superbe randonnée à travers une diversité de paysages incroyables !! avec toujours le Teide en toile de fond.

 

«Guayota est le mauvais génie qui vivait au sein des volcans et en particulier à Ténérife, du Teide alors connu sous le nom de Echeyde. Depuis le cœur du volcan, le malin projetait lave et cendres menaçantes afin de rester toujours présent dans l'esprit des Guanches, les premiers habitants de Ténérife. Selon la légende Guayota avait enlevé Magec (dieu du soleil) et l'avait enfermé à l'intérieur du pic du Teide. Acahaman l'aurait sauvé et enfermé Guayota à l'intérieur du volcan. Depuis lors, le pic du Teide est la demeure de Guayota».

 

La religion Guanche était basée sur les éléments naturels, parmi leurs dieux on connaît :

Magec (le soleil) Dieu suprême et créatif, Acahaman (les cieux) le bon dieu, dieu de la chance et de ce qui est bénévole, Guayota dieu sous forme de chien laineux, était identifié avec le démon, habitait dans Echeyde (l'enfer) aussi identifié avec le Volcan Teide, Chaxirari déesse guanche ensuite christianisée comme la Vierge de la Chandeleur …

parcnational-6.jpg

magnifique végétation dans le parc

 

Tout au long de la marche, le sol change, devant nous, une large bande de pierre fine, légère et claire comme une étendue de sable perdue au milieu de ces paysages volcaniques. Il se fait tard et nous devons renoncer à monter jusqu'à la chapelle plantée au sommet … ce sera pour le prochain voyage ! Nous avançons au maximum afin de prendre la photo de la petite chapelle de la Cruz de Fregel située à l'abri des pins.

parcnational-7.jpg

La chapelle dans le parc national

 

Nous laissons la langue de sable et rebroussons chemin jusqu'au centre des visiteurs, la tête remplie de ces fabuleuses roches et couleurs qui resteront gravées en nous à tout jamais.

parcnational-8.jpg

Les bâtiments de l'observatoire font partie du paysage

 

La Flore: les espèces les plus représentatives sont deux arbustes appartenant à la famille des légumineuses , le genêt du Teide qui, au printemps se couvre de fleurs blanches … et l'adénocarpe aux fleurs jaunes. Il existe aussi les violettes du Teide, emblème et orgueil du parc. Elles poussent sur des scories et des pierres ponce à plus de 2 500 m d'altitude, sans oublier l'exclusif Stemmacantha cynaroide (chardon de couleur argentée).

parcnational-9.jpg

Les genêts à fleurs blanches ... une curiosité pour nous qui côtoyons les genêts à fleurs jaunes …

 

C'est avec regret que nous quittons cet endroit paradisiaque, demain nous découvrirons d'autres endroits merveilleux.


A suivre


Marthe

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Canaries Tenerife
commenter cet article

commentaires