Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 14:10

Mercredi 27 juillet 2011

 

Aujourd'hui grand jour de retrouvailles … Yves notre pèlerin a bouclé son périple … nous sommes heureux de le retrouver.


yvesetvitamines-1.jpg

Des vitamines ... à consommer avec modération bien entendu …

 

Après avoir traversé la France en 32 jours et avalé 1 045 kilomètres pour rallier Wittenheim à Hendaye, (mission pour faire connaître le don d'organes accomplie), le pèlerin retrouve les compagnons du mercredi et les sentiers Vosgiens qu'il affectionne particulièrement. Départ à Oberbrück pour une journée récréative entre amis.

 

Oberbrück, son histoire ... possession de l'abbaye de Masevaux se confond avec celle de la vallée de la Doller pendant de nombreux siècles. Le village est alors une dépendance de la paroisse de Sewen. Cité pour la première fois de manière indépendante en 1482, sous la dénomination d'Oberbruggen. Sa position de carrefour de la haute vallée de la Doller s'affirme durant le Moyen Âge avec le développement des hauts fourneaux destinés à la métallurgie et devient un village de mineurs et d'ouvriers. Le village dispose d'importants réservoirs d'eau pour réguler le débit de la Doller. Au début du XIX ème siècle, la famille Zeller marque la vie industrielle du village par l'installation d'usines de tissage pendant près de 150 ans mais également dans le reste de la vallée. (sources : le site d'Oberbrück sur le net).


doller-2.jpg

La Doller à Sewen


Direction Sewen … qui, d'après la légende, son origine remonterait au V ème siècle. Ce serait des chrétiens pourchassés par les Huns qui auraient fondé ce village. Au début du Moyen Âge, Sewen est la seule paroisse, à laquelle sont rattachés tous les autres hameaux et villages. C'est en 1302 que l'on cite le village pour la première fois sous l'appellation actuelle.


Lac de Sewen, d'après les géologues, ce lac est l'un des plus rares lacs de surcreusement glaciaire des Vosges alsaciennes mais surtout le plus intact.


lacdesewen-3.jpg

Le lac de Sewen


Envahi par sa tourbe, son plan d'eau compte 6 ha contre plus de 30 à la fin du XIV ème siècle. La faune et la flore sont protégées, l'implantation des castors et d'espèces de plantes carnivores, comme le droséra, fait de ce lac un lieu d'étude pour les botanistes et les zoologues. On peut parfois apercevoir des feux follets s'allumer par les temps chauds et humides sur les abords tourbeux. D'après sa légende, ce lac serait hanté et n'aurait pas de fond.

 

Nous grimpons au lac d'Alfeld tout en longeant les jolies cascades se faufilant dans les rochers … formant un canyon.


cascadessewen-4.jpg

Les cascades

 

Le barrage d'Alfeld fut construit entre 1884 et 1887 et mis en eau pour la première fois en 1888.

 

L'aménagement est constitué de deux ouvrages, un grand et un petit murs, séparés par un rocher. Le grand mur est composé de deux parties rectilignes raccordées par partie de rayon de 180 mètres environ. Cette partie, courbe, permet de faire travailler le barrage en voûte. À l'origine ce barrage était constitué d'un mur de maçonnerie de 4 à 18 mètres d'épaisseur. En 1895, les ingénieurs se sont aperçus que le poids de la maçonnerie est insuffisant pour tenir la poussée de l'eau en toute sécurité. Ils ont alors fait remblayer l'avant du barrage avec de la terre et des roches afin de soutenir le mur d'origine.

 

En temps normal, l'eau sort du barrage par deux vannes. Lors des crues, lorsque la retenue est pleine, le trop plein passe par deux déversoirs situés de part et d'autre du grand mur. Ce barrage sert à apporter de l'eau à la rivière en été pour qu'elle ne soit pas à sec et à retenir une partie des eaux de crues en hiver afin de limiter les inondations dans la vallée.


wasserfallsewen-5.jpg

Wasserfall

 

Un passage au Wasserfall avant de déboucher au très joli chalet Schahling Hütte avec une superbe vue sur Alfeld et Sewen.


lacssewenetalfeld-6.jpg

À gauche Sewen et son lac - à droite le lac d'Alfeld


Une grimpette à Ronde Tête puis direction la Petite Chaume alt 1 090 m entre la Tête du Moinechamp et le col des Charbonniers pour le pique nique.

 

petitechaume-7.jpg petitechaume-8.jpg

Chalet de la Petite Chaume

intérieur de l'abri

 

Un détour par Isenbach avant de remonter au Moyen Gresson. Une bonne descente nous attend pour revenir à Oberbrück et déjà il est temps de se quitter.

 

À mercredi prochain pour une autre sortie ...

 

Marthe


PS: cliquer sur les photos pour les agrandir.

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires

yves 05/09/2011 20:46


salut Marthala, et voilà une bonne bande que du bonheur et surtout de la bonne humeur gros schmoutz à tous
yves