Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 10:38

Mercredi 1er juin 2011

masca-1.jpg

Masca village retiré

 

Un taxi nous emmène à Masca depuis Los Gigantes … autrefois, le village était uniquement accessible à dos d'âne. Masca est vraiment un village retiré comme si le temps s'était arrêté … entouré de précipices profonds et coteaux rocheux, le village est niché dans une gorge vertigineuse. On y découvre des paysages d'une beauté inégalée, typiques de la zone aride du sud.


Nous arrivons à Masca par une route sinueuse et escarpée. Les maisons semblent accrochées à la montagne, un vrai petit bijou caché dans les montagnes. Composé de quelques maisons de pierre de lave il sert de départ à travers les gorges pour descendre vers l'océan. Masca a été construit à flanc de coteaux et en étages.

 

Descente aventureuse à travers le labyrinthe du Barranco de Masca, pour cela il faut avoir le pied sûr ! La profonde gorge de Masca entourée de parois rocheuses de plusieurs centaines de mètres de haut s'avère comme une aventure à part entière. Extraordinaire !! nous pénétrons, à travers les jardins de Masca, accompagnés d'un ruisselet qui se découvre de temps en temps, dans un labyrinthe de rochers et de barrancos jusqu'à ce que le mugissement de la mer nous accueille dans une magnifique crique...

 

Départ de la chapelle … vestige d'un petit ermitage, construit au XVIIIè siècle et consacrée à la Conception Immaculée. À côté, un arbre impressionnant. Masca, pleine de charme et de mystères, avec la vue qu'offrait, à travers son barranco sur Ténérife et la Gomera, fut le pied à terre pour les pirates afin de surveiller le trafic maritime.

masca-2.jpg

Chapelle consacrée à la Vierge Conception Immaculée

 

Nous partons à l'aventure par le sentier qui se faufile entre les agaves géants, d'énormes figuiers de barbarie et les palmiers vers le lit du ruisseau dans la roche basaltique (essentiellement des coulées de lave) du volcan bouclier primitif de Teno.

masca-3.jpg

Les agaves géants jonchent la descente dans les gorges

 

Le sentier franchit un champ d'éboulis à l'aide d'un petit pont, traverse des galeries pour déboucher sur la rive du ruisseau.

masca-4.jpg

Le ruisseau dans les gorges

 

Le chemin idyllique passe devant quelques terrasses avant de s'engouffrer dans les roseaux plus hauts que nous … impressionnant, une vraie forêt vierge. Les parois rocheuses se rapprochent de plus en plus. Un passage sur des rochers lisses et brillants demande toute notre attention avant d'arriver vers un petit barrage où commence un canal, nous contournons le mur du barrage. La pause repas s'avère nécessaire … avant de poursuivre.

 

Nous paraissons bien minuscules au milieu de ce labyrinthe rocheux, impossible de ne pas songer qu'en cas d'orage … il vaudrait mieux être ailleurs.

 

La pause finie, le chemin s'étire dans le lit du ruisseau puis franchit une barrière rocheuse en montant à droite. Nous nous trouvons dans un véritable labyrinthe rocheux, l'un des plus imposants passages de la randonnée, de tous côtés, des petits barrancos y débouchent et une croupe après l'autre y glisse ses rochers à parois abruptes et quelquefois en surplomb.

masca-5.jpg

Contourner et escalader les gros blocs de roche dérange les geckos, petits lézards peu farouches qui tout au long de la journée font bruisser la végétation lors de notre passage ...

masca-6.jpg

une arche au fond des gorges

 

Le chemin change à plusieurs reprises de côté dans le lit du ruisseau. Un énorme bloc rocheux barre à nouveau le chemin (cascade, ancien passage clé de la randonnée) il faut parfois chercher le bon endroit pour se frayer un passage, le chemin s'étirant aussi directement dans le lit empierré du ruisseau. Finalement le chemin descend par une rampe à travers une porte rocheuse. Les parois escarpées s'éloignent maintenant et nous apercevons un court instant la mer devant nous, elle paraît proche mais le chemin est encore relativement long.

 

Et tout d'un coup … sous nos yeux la Playa de Masca couverte de cailloutis et de rochers polis.

masca-7.jpg

La crique de la Playa de Masca

 

Il reste assez de temps pour faire un plongeon dans cette belle eau pour ceux qui avaient pensé à emporter les maillots de bains.


Le bateau nous emporte vers le large et cerise sur le gâteau … comme pour nous remercier de l'effort fourni dans la descente sportive dans les magnifiques gorges de Masca, un banc de dauphins nous fait la fête. Retour à Los Gigantes après une journée chargée d'émotions et de surprises.

masca-8.jpg

Les dauphins sont venus nous faire la fête …

 

À suivre ...

Marthe

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Canaries Tenerife
commenter cet article

commentaires

yves 20/06/2011 14:05


Salut Marthala,
vite encore un petit mot avant mon départ, le sac à dos est plein, il faut encore le peser, les jambes aux top, et le moral comme jamais pour diffuser à travers la France le don d'organes il faut
en parler, en lisant ton article parès un moment j'ai fermé les yeux et je voyait à nouveau les falaises un décors inoubliable et surtout avec une bonne bande d'amis(es) gros schmoutz
et à demain