Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 22:09

Mercredi 14 septembre 2011


schlucht-1.jpg

 

Des nouvelles fraîches de notre ami André nous sont parvenues de Corse

 

André est parti pour le GR 20 en Corse, sentier mythique, le plus recherché des amateurs de Grandes Randonnées, nombreux sont ceux qui viennent s'y frotter. Bon courage à notre ami André et merci pour les nouvelles fraîches.

 

Yves est venu nous saluer au départ de cette belle randonnée, belle initiative qui m'a beaucoup touchée.

 

Le col de la Schlucht est le plus haut, le plus accidenté, le plus célèbre et le plus fréquenté des cols vosgiens. Il relie les Vosges lorraines à l'Alsace et a toujours été un axe de passage important. Son nom « die Schlucht » en allemand désigne une gorge. C'est en effet, un passage taillé dans la montagne abrupte et les pentes vertigineuses du versant alsacien. Il matérialise la fameuse «ligne bleue des Vosges» et marquait la frontière franco-allemande. Le col avec ses douaniers, ses drapeaux et ses contrebandiers était un lieu de tous les échanges plus ou moins clandestins. Lors de nos randonnées nous rencontrons encore les nombreuses bornes frontières, gravées d'un F d'un côté et d'un D de l'autre qui jalonnent la crête.

 

Au programme, le sentier des Hirschteine : rochers des cerfs. C'est dans une ambiance, sentier des roches que nous débutons la randonnée. Un magnifique sentier alpestre relie la Schlucht au Lac Vert en passant par les Spitzenfels et Schupferen. Des passages dans les rochers nous ouvrent de superbes points de vue sur la vallée de Munster. Une faille rocheuse permet d'être escaladée au moyen d'un escalier métallique de 50 mètres, un petit détour au belvédère offre un panorama unique. Moins célèbre que son voisin, le sentier des Roches, le sentier des Hirschsteine promet lui aussi une rude ascension au milieu de paysages rocailleux et de splendides panoramas sur les Vosges.


hirschsteine-2.jpg

Les premiers pas sur le sentier des Hirschsteine

 

hirschsteine-3.jpg

passage sur le sentier des Hirschsteine


Après le belvédère, nous continuons vers le Schupferen à travers la tourbière et poursuivons jusqu'au lac Vert.


lacvert-4.jpg

Lac Vert ou lac de Soultzeren

 

Le lac Vert n'a pas usurpé son nom et, dans son écrin de verdure il a beaucoup de charme. Petit lac du versant alsacien des Vosges dans le fond de la vallée de Munster, il se niche au pied du massif du Tanet qui s'élève entre 1000 et 1280 mètre d'altitude. De fin juin à fin juillet, la multiplication rapide d'une algue trouble les eaux du lac qui deviennent verdâtres.

 

Un petit mot sur le village de Soultzeren dont la première mention apparaît vers 900 sous la forme de Saltzeren. L'origine de ce nom serait liée à la présence de sources d'eau salée.

 

Après une pause méritée, nous poursuivons jusqu'au lac du Forlet ou lac des Truites. Ce lac est le plus haut des Vosges (1061m) et occupe un ancien cirque glaciaire aux parois vertigineuses. Nous arrivons au lac du Forlet par un sentier ombragé de toute beauté.

Les abbés de Murbach utilisaient le petit lac comme vivier de truites. Un étang situé un peu plus haut accueillait les carpes. Il a depuis été envahi par une tourbière. C'est entre 1849 et 1853 qu'ont été entrepris les travaux pour curer et endiguer le lac et assurer ainsi, en été, un débit suffisant à la Fecht.

 

C'est décidé, le pique nique se fera au bord du lac du Forlet.


forlet-5.jpg

Le lac du Forlet


forlet-6.jpg

entouré de superbes falaises


Il reste à grimper au Soultzeren Eck dans la réserve naturelle du Tanet – Gazon du Faing. Un paysage exceptionnel attend le randonneur sur ces landes appelées «Hautes Chaumes». Les tourbières et la hêtraie d'altitude créent un paysage évoquant les pays nordiques. La crête offre un point de vue unique sur la plaine alsacienne, la Forêt Noire et bien des fois les Alpes. La rigueur du climat et la pauvreté des sols ont sélectionné une flore et une faune originales, aujourd'hui menacées.

 tanet-7.jpg

Sur la crête


Direction le Tanet. Son nom d'origine est Taneckfels (la roche du Tanet) ou tout simplement comme nous avons l'habitude de l'appeler, le Tanet. Peut-être «la roche du coin des sapins»... La vue est toujours aussi magnifique. On longe une suite ininterrompue de rochers aux formes fantastiques vers le Wurzelstein et le Haut Fourneau. On grimpe à travers un éboulis de rochers et débouchons au sommet du Tanet. Depuis le sommet la vue porte sur tous les grands sommets du massif et le regard se perd dans les ondulations infinies des ballons vosgiens.


tanet-8.jpg

Montée au Tanet


Tranquillement nous rejoignons le col de la Schlucht avec en toile de fond le Hohneck.


forlet-9.jpg

Une pensée amicale depuis les falaises du Forlet

 

Encore une belle sortie, journée inoubliable, à bientôt


  Marthe

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires