Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2010 2 27 /07 /juillet /2010 17:41

16 juin 2010

 

8h45 départ de Durmenach pour une virée apéritive avant de rejoindre Muespach et faire la fête chez nos amis Monique et Guy.

Durmenach : le 8 mai nous étions venus dans ce charmant village pour l'opération : steak tartare, à travers le Sundgau à pieds ou en vtt. Nous gardons un excellent souvenir de cette journée sportive… aujourd'hui c'est sous le signe d'une journée récréative que nous nous retrouvons.

Muespach-1.jpg

Durmenach est jusqu'au milieu du XIXème siècle, une des communautés les plus importantes du Haut-Rhin, la population de religion israélite dépassait en nombre celle des habitants chrétiens. La communauté a été le siège d'un rabbinat de la fin du 18 ème siècle jusqu'en 1910. La cohabitation est marquée en 1789 par une première émeute anti-juive, et surtout en 1848 par le «Judenrumpel», véritable grand «pogrom» lors duquel 75 maisons de familles juives sont incendiées. Très éprouvée lors du second conflit mondial, la population juive a complètement disparue aujourd'hui, reste le seul témoin de la présence de cette importante communauté israélite, le cimetière juif sur les hauteurs du village avec plus de trois cents tombes...

Qui ne connaît la célèbre forêt du Kuhwald et son majestueux mélèze de 40 m de haut ? Durmenachpossède une forêt de mélèzes qui comptait jadis parmi les plus belles d'Europe. Les mélèzes ont été plantés en 1784 par un gentilhomme d'origine suisse, le baron Béat Frédéric de Reutter de Weyl, à l'époque propriétaire du terrain, il avait apporté ces plants du Voralberg autrichien. Ce bois passa dans les mains de la commune de Durmenach en 1825 après bien des procès. Si l'on croit les récits des Anciens du village, la forêt a été l'objet de nombreux litiges... il existe même une légende à ce sujet.

Le mélèze est originaire des Alpes (1200 – 24700 m d'altitude) et des Carpates. Depuis toujours le mélèze a rendu de grands services aux montagnards. Son bois, rouge saumon au cœur dur, lui donne une grande résistance et écarte de lui les insectes et a servi à construire d'innombrables chalets. Le mélèze préfère un sol argileux, durée de vie 600 ans pour une taille maximale de 40 m et peut mesurer 1,5 m de diamètre. (Sources puisées sur internet et divers livres sur le Sundgau.)

Muespach-2.jpgla tour du Rossberg sur les hauteurs de Vieux Ferrette

Nous quittons Durmenach par la forêt du Kuhwald pour nous rendre à Vieux Ferrette et grimper à la Tour du Rossberg plantée à 675 m d'altitude. Le village prend le nom de Vieux-Ferrettepour se distinguer de la ville de Ferrette. Alten Pfirta été mentionné pour la première fois en 1269, lors d'un échange de bien foncier entre Henri de Ferrette et l'abbaye de Lucelle.

La Tour du Rossberg trône depuis plus d'un siècle sur les hauteurs des communes de Ferrette et Vieux Ferrette. Bâtie en bois à l'origine en 1901, elle ne résista pas à une forte tempête et fut reconstruite en matériaux métalliques plus robustes dès 1905. Rénovée en 1925, puis dans les années 80, elle avait besoin d'une restauration plus conséquente, normes de sécurité obligent. Elle a totalement été sécurisée et rehaussée avec aujourd'hui une nouvelle hauteur de 20 mètres.

Comme beaucoup de belvédères, le coup d'oeil sur la région depuis le haut de la tour se mérite. Mais la montée est facile et agréable. Le panorama y est grandiose !! même Eliott en a profité... L'escalade de la tour en soi est une aventure… il ne faut pas avoir le vertige… on peut être surpris par la raideur et l'étroitesse des marches mais ça vaut vraiment le coup d'œil… Un magnifique sentier nous mène au centre Don Bosco de Ferrette.

Muespach-3.jpgLe centre Don Bosco dans un écrin de verdure

Ferrettecapitale historique du Sundgau, blottie dans sa cluse à l'abri de son château médiéval. Petite cité calme vouée à une prestigieuse histoire et à sa vocation touristique dans un environnement naturel et magnifique. De l'allemand Pfirt,dérivé du latin piretum, verger de poiriers... vous laisse découvrir, la ville médiévale, la grotte des Nains, célèbre dans toute l'Alsace par sa légende, la magnifique forêt de la Heidefluh, les pitons calcaires des Loechlefelsen et le superbe site du château.

Nous entrons dans Ferrette par l'étang et remontons directement sur les pitons calcaires des Loechlefelsen face aux ruines du château.

Muespach-4.jpgAu Loechlefelsen Ferrette

Le temps commence à être compté et rapidement nous passons sur le plateau des Nains qui surplombe la fameuse et célèbre grotte des nains. Un sentier humide et glissant nécessite une attention particulière pour arriver en bon état sur les hauteurs de Bouxwiller et rejoindre Luppach. Une magnifique forêt est traversée direction Durmenach. Il est grand temps de nous diriger vers Muespach, nous sommes invités par Monique et Guy pour faire la fête. BON ANNIVERSAIRE MONIQUE...

Muespach-5.jpg

Les premières gouttes apparaissent lorsque nous entrons dans une coquette propriété fleurie, bien tenue, un petit paradis... où nos amis coulent des jours heureux, le jardinage demande beaucoup de temps et de peine, mais quel résultat !! au final... Àcôté de ça, Monique est une cuisinière hors pair, nous nous sommes régalés autour d'une bonne table, tout était parfait !! aucun détail n'était négligé... merci de tout cœur !

Muespach-6.jpgaprès une journée bien remplie, la photo souvenir...

Une journée formidable !! nous avons passée dans le Sundgau, nous n'avons pas vu le temps passer, que de rires et de bonheur, vient l'heure de se quitter... à bientôt les amis.

Marthe et les compagnons

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires