Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 12:29

Mercredi 23 février 2011

 

Départ à Rimbach près Guebwiller au lieu-dit Diefenbach. Rimbach se trouve au fond d'un étroit vallon, situé au pied du Grand Ballon. La vallée de Rimbach située sur le flanc d'une montagne et de forêts se perd sur les hauteurs du Grand Ballon. Une petite colonie de défrichement, installée au Moyen Âge, au pied du massif semble être à l'origine de Rimbach. C'est sous le nom de Rinpach, vers 1291, qu'apparaît le village. Il fut une possession du bailliage de Soultz relevant de l'évêque de Strasbourg qui l'inféode aux seigneurs de Jungholz jusqu'en 1784. Ce village était, autrefois, composé d'habitations dispersées le long du ruisseau. Rimbach dépendait de la paroisse de Soultz, il fut par la suite réuni à la paroisse de Rimbachzell pour finalement, en 1850, former une paroisse indépendante. En 1755, l'agglomération comptait essentiellement des familles de bûcherons et de charbonniers.

 

Sur les hauteurs de Rimbach, existe un lieu-dit du nom de Diefenbach, que tout le monde connaît pour y avoir dansé, aujourd'hui encore réputé pour son dancing. C'est ici que les compagnons se retrouvent, non pas pour danser, mais pour grimper au Grand Ballon !!


ballon-1.jpg

Je vous laisse évaluer la température au départ de Diefenbach, brr …

 

Nous ne traînons aucunement et une grimpette, dès le départ, au Sudelkopf nous réchauffe sensiblement. En contre-bas de la route des Crêtes, entre le Col Amic et le Grand Ballon, le refuge du Sudel accueille les randonneurs. Le refuge est une ancienne métairie.


ballon-2.jpg

Le refuge du Sudel

 

Deux kilomètres 700 plus loin, l'arrivée au Firstacker est récompensée par des paysages givrés, merveilleux …


ballon-3.jpg

le soleil a balayé toute trace de brume, nous voilà éblouis par tant de beauté ...

 

Boudant la montée directe au Gerstacker, nous la contournons sur le chemin de la Goldenmatt pour profiter au maximum du soleil et du panorama à couper le souffle.


ballon-4.jpg


Dépassant le Bieswald et l'abri du Sattelfels la montée au col du Haag est aisée, et… surprise... pas de vent… nous pouvons profiter au maximum de ce magnifique endroit.


ballon-5.jpg

Le Grand Ballon vu du col du Haag


Le Grand Ballon (Grosser Belchen) 1 424 m est le point culminant du massif des Vosges, la fameuse route des Crêtes contourne le sommet par l'est, franchissant un col à l'altitude de 1 325 m entre le Markstein et le Vieil Armand. C'est généralement le point le plus froid et venteux d'Alsace avec le Hohneck. Le 10 février 1956 la température affichée était de – 30,2 ° et le 13 août 2003 une température de 29 ° contre 41 ° un peu plus bas, à 1200 m. L'épaisseur du manteau neigeux est généralement supérieur à un mètre en hiver, couramment 1,50 m, au-dessus de 1 350 m. Le 7 mars 2006 on mesurait 3,70 m.

Le sentier de grande randonnée GR5 reliant la mer du Nord à la mer Méditerranée passe au Grand Ballon.


ballon-6.jpg

Arrivée au Grand Ballon

 

La tradition fait remonter au IX ème siècle la première occupation des sommets par les agriculteurs de montagne, éleveurs et fromagers ; on les appelle les marcaires. Les chaumes sont le plus souvent façonnés par l'homme, qui, pour des besoins en pâturages, n'a cessé de les étendre autour des marcairies. Par le développement du tourisme, celles-ci se sont transformées en fermes-auberges combinant l'activité agricole et l'accueil à la ferme. Les routes, d'origine militaire ou forestière, permettent de franchir aisément les ballons du Massif Vosgien et de découvrir de splendides panoramas. L'accès aux hautes chaumes est possible au départ de chaque vallée. La création de la route des crêtes fut décidée pendant la guerre 1914-18 par le Haut Commandement français afin d'assurer sur le front des Vosges des communications Nord-Sud entre les différentes vallées.

Il est temps de prendre place autour d'une table au chalet hôtel du Grand Ballon ... bon appétit.


ballon-7.jpg


Après quoi, il faut penser à redescendre, Judenhut, ferme auberge du Ballon, Firstacker… et tout au long du chemin nous bénéficions en toile de fond d'un merveilleux panorama sur les Alpes.


ballon-8.jpg

lorsque les Alpes font un clin d'oeil aux Vosges...

 

Au Firstacker, la chapelle du Sudel dans un paysage figé… dédiée à Jeanne d'Arc en hommage aux combattants de la grande guerre tombés dans le secteur.

 

ballon-9.jpg


Au XVIII ème siècle, l'économie locale repose essentiellement sur la verrerie et l'exploitation de la forêt. En 1976 on a découvert une galerie de sondage et des traces de prospection sur les flancs de l'Ebeneck qui attestent de l'exploitation de minerais dans le vallon dès le XVI ème siècle. Vers 1700, l'abondance du bois permet l'installation d'une verrerie à Diefenbach et à la Glashütte, deux hameaux voisins sur le banc communal de Soultz. Cette activité s'interrompit dès 1714 avec le départ des verriers pour les terres de l'abbaye de Murbach. S'en suit alors la culture et surtout l'élevage et l'exploitation de la forêt.

 

ballon-10.jpg

Une pensée à Albert Backert à chacun de nos passages…


Nous allons précisément vers la Glashütte… à quelques mètres de la ferme, un peu à l'écart du chemin, un monument à la mémoire de Albert Backert décédé dans la fleur de l'âge en 1911, épuisé et gelé en solitaire par un temps de brouillard.

Très vite nous sommes de retour à Diefenbach… très belle sortie malgré la température négative.

 

À bientôt...

Marthe et les compagnons

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires

PPDR 18/04/2014 01:57

Contempler les Alpes suisses depuis les plus beaux sommets vosgiens, c'est toujours un intense moment de plaisir, de jouissance ... Ça vaut le voyage, quelle que soit la saison ! Personnellement,
en ce 17 avril 2014, je m'étais rendu au Vieil-Armand et j'ai eu la chance bienvenue, inattendue, de pouvoir les voir et les immortaliser (photos + vidéos ! ), ces légendaires pics de l'Oberland
Bernois ... Un must absolu, tout simplement ! Amitiés pros-nature, PPDR.

yves 20/03/2011 05:41


Salut marthala
superbe journee un soleil que pour les marcheurs du mercredi comme d.hab. Et que les alpes suisse sont belles un schmoutz a toi et a toute la bande