Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 18:15

Mercredi 21 juillet 2010

Michelbach-1.jpglac de Michelbach

La Doller est une rivière d'Alsace qui irrigue sa vallée ouverte vers l'est en aval du Ballon d'Alsace.

Elle prend sa source sur les hauteurs de Dolleren, au lieu-dit la Fennematt à 922 m d'altitude, un endroit très prisé par les randonneurs pédestres. La Fennematt fut de 1871 à 1914, une frontière nationale entre la France et l'Allemagne. La Doller dévale d'Ouest en Est sur environ 50 km un dénivelé de 700 m pour rejoindre l'Ill dans l'agglomération mulhousienne. Parallèle à la Thur qui coule un peu plus au nord, elle baigne Sewen, Dolleren, Wegscheid, Niederbruck, Sickert, Masevaux, Lauw, Sentheim, Guewenheim, Pont d'Aspach, Reiningue, Lutterbach et Pfastatt avant de se jeter dans l'Ill. La Doller alimente ainsi le plan d'eau de Michelbach, réservoir en eau de la région de Mulhouse.

Le lac de retenue d'eau de 7 200 000 m³ situé au pied des Vosges fut créé en 1982 pour réguler le cours de la Doller et de ce fait l'alimentation de la nappe phréatique dans laquelle l'agglomération mulhousienne puise son eau potable. Classé en réserve naturelle volontaire, les oiseaux y prospèrent compte tenu de la grande tranquillité dont ils bénéficient grâce à l'interdiction de toutes activités nautiques et de pêche.

Le barrage de Michelbach est un barrage artificiel mis en service en octobre 1982, situé sur le ban de commune de Michelbach dans le département du Haut Rhin. Une grande digue et un observatoire ornithologique permettent une bonne observation des oiseaux. Sont présents de nombreux canards de surface ainsi que des canards plongeurs. Le balbuzard pêcheur et le busard Saint Martin sont aussi des hôtes habituels de ce plan d'eau ainsi que cigognes, hérons cendrés, oies cendrées, foulques etc... sans oublier de nombreux limicoles en automne et au printemps. Un tour sur l'observatoire nous donne une idée de l'ampleur de l'étendue du site. Le chemin faisant le tour du lac est une véritable aubaine pour les promeneurs amoureux de la nature sur près de 4 kilomètres.

Michelbach-2.jpgLes heureux canards du lac de Michelbach

Cette réserve d'eau, classée depuis 1997 en réserve naturelle volontaire reste vierge de toute animation humaine assurant la tranquillité des oiseaux est devenue un des plus importants site de nidification d'hivernants en Alsace après le Rhin.

Nous partons du parking et profitons d'un début de promenade de toute beauté le long du lac avant de rejoindre Guewenheim et son magnifique lavoir...

Michelbach-3.jpg

Guewenheim, est le premier village à l'entrée de la vallée de Masevaux bâti sur une terrasse caillouteuse de la Doller. Le nom de Göwenheim apparaît pour la première fois en 823 (lié à celui de l'abbaye de Masevaux) dans la charte de Louis le Pieux, fils et successeur de Charlemagne. Malgré la mise en cause de l'authenticité de ce document, les origines du village remontent vraisemblablement au temps des Carolingiens (751-987). En 1579, Guewenheim abritait une cour de justice et était le siège d'une cour colongère qui jugeait au nom des abbesses pour toutes les terres dépendant de cette abbaye. Durant la guerre de Trente Ans (1618-1648), le village est complètement détruit ainsi qu' Ernwiller, le village disparu situé en aval à flanc de coteau, de nombreux habitants fuient à ce moment-là.

En 1679 on ne comptait qu'une centaine d'habitants, des immigrants suisses sont alors appelés pour repeupler le village. Au XIX ème siècle le village compte plus de 800 habitants, en 1860, un industriel de Sentheim Monsieur Bian construisit une usine de tissage de 120 m de long en créant des petits ateliers sur l'emplacement de l'ancien moulin, travaillant pour des industries de Thann et Mulhouse. Transformation importante pour cette petite commune, la ligne de chemin de fer fut construite en 1864. En 1870, la population dépassait 1000 habitants.

1871, après le défaite de Napoléon III face aux Prussiens, l'Alsace passe sous la coupe de l'administration allemande jusqu'en 1914. Cette période voit la naissance des caisses d'assurance-maladie et accident en 1883 et 1884. Cette précocité vaut encore aujourd'hui à l'Alsace de bénéficier d'un régime local de Sécurité Sociale.

La guerre suivante (1914-1918) fut meurtrière, de nombreux hommes du village disparurent tragiquement, certains très jeunes, plusieurs dizaines de volontaires originaires de l'Yonne furent tués dans les environs de Guewenheim. En 1952 un monument est érigé à la mémoire des combattants du 1er régiment des volontaires de l'Yonne qui rappelle la libération du village.

Touchée par la crise, l'usine textile ferma ses portes en 1965. (sources : site de la commune).

Michelbach-4.jpgla nature nous comble à chaque sortie...

Sur le chemin du retour nous nous trouvons nez à nez avec le petit train de la Doller...

Michelbach-5.jpgla splendide vieille dame du petit train de la Doller

Àtravers la campagne du piémont vosgien entre Sentheim et Cernay-Saint André, les authentiques locomotives à vapeur des années 1910 tractent des voitures à plate-forme en bois datant de 1892. Les voyageurs revivent une autre époque, emmenés par un mécanicien et son chauffeur noircis qui lancent leur convoi pittoresque au coup du sifflet strident du chef de train. Des animations diverses sont proposées tout au long de la saison comme le Doller Western avec l'attaque du train par les indiens etc...

Je ne peux m'empêcher un rapide retour en arrière et revivre le départ en vacances dans ma tendre enfance …. que de souvenirs …. une authentique locomotive à vapeur empanachée de fumée, haletant devant les voitures bondées traversant la France…

comparé au TGV de nos jours... tout un programme !!

On arrête de rêver et on retourne au lac de Michelbach... tout un programme nous attend... Brigitte et François sont impatients de nous recevoir pour une après midi récréative autour d'un barbecue... François se hâte pour la rejoindre, c'est lui le maître des grillades...

Nous traînons un peu sur la digue du lac, de merveilleux paysages se déroulent sous nos yeux émerveillés...

Michelbach-6.jpgun héron cendré s'envole sous nos yeux...

Il est temps de penser à l'anniversaire de Brigitte, nous levons le verre de l'amitié en son honneur. Nous passons le reste de la journée devant une bonne table... côtelettes, saucisses grillées à point, ratatouille, desserts de toutes sortes et en prime un animateur hors pair, Gérard avait fait le plein de blagues... et si nous n'avions pas de courbatures de la marche de ce matin nous pouvions en avoir des rires ininterrompus... merci à toutes et à tous, ce fut une bien belle journée.

Michelbach-7.jpg

Michelbach-8.jpgIl manquait notre mascotte Eliott, son maître étant retenu par des obligations familiales… et quelques autres marcheurs en vacances… bonnes vacances aux absents, en tous cas nous nous sommes régalés à tout point de vue... merci Brigitte et François.

À bientôt

Marthe et les compagnons

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires