Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2010 5 22 /01 /janvier /2010 14:02

Mercredi 20 janvier 2010

 

 

Le Hartmannswillerkopf ou « mangeur d'hommes » comme l'appelaient les soldats pendant la Première Guerre Mondiale. La Montagne tragique !! qui résonnait du fracas des batailles, nous reçoit aujourd'hui dans son écomusée de Guerre, paisible ... nous laissant à nos méditations...

HWK-1Les Poilus la nommaient HWK ou Hartmann mais jamais Vieil Armand (les doc. officiels français utilisaient l'abréviation HWK, les Allemands HK. Cette montagne joint l'attrait touristique à l'intérêt historique. On peut parcourir le HWK, soit par curiosité, on peut aussi y faire un pèlerinage. Les uns seront attirés par ce Champ de Bataille en tant que documentation concrète sur la guerre de position 14-18 tandis que les promeneurs solitaires y chercheront l'ambiance propice à la méditation. D'autres encore, moins intéressés par les vestiges, seront plutôt sensibles à la beauté de la nature qui a repris tous ses droits.

 

Chaque année, des milliers de touristes visitent le Monument National du HWK, le grand cimetière du Silberloch et les vestiges sur le Champ de Bataille entre la croix du sommet et le monument du 15-2. Ce n'était pas une montagne inconnue avant 1914 comme on pourrait le croire, sa croupe était couverte d'une forêt de résineux dense et homogène d'où émergeait le fameux Aussichtsfelsen offrant une vue étendue dans toutes les directions (sauf l'Ouest). Les appellations comme « Fitztanne » ou « Jägertanne » sont d'origine ancienne. Il faut néanmoins reconnaître que le HWK doit sa célébrité au fait d'avoir été le théâtre d'une guerre des plus meurtrières.

 

HWK-.jpg

La Wartburg - station du câble aérien

 

Sur les cartes figurent des noms qui pourraient prêter à sourire s'ils n'étaient pas liés à une période tragique de notre histoire ....

« Cuisse Gauche et Cuisse Droite » « Entre Cuisses » « Fesse Gauche et Fesse Droite » Par la suite les noms topographiques existants devinrent vite insuffisants et il fallut créer quantité d'appellations qu'on emprunta à l'histoire, aux officiers tombés ou particulièrement valeureux, à des souvenirs de pays lointains.

Magnifique observatoire sur la plaine d'Alsace, ses contreforts sont occupés par les troupes françaises puis allemandes à la fin de l'année 1914. Il fallait conquérir le sommet, les hostilités commencent le 30 décembre 1914 dans des conditions climatiques extrêmement rudes et difficiles !!

Le 152 ème Régiment d'Infanterie subit de sévères pertes dans ce déluge de feu et d'acier...

9 heures, le départ est donné à Wattwiller devant le domicile de nos amis Michelle et Gérard pour une matinée souvenir... direction Cantine Zeller...

La Cantine Zeller se trouve sur la voie serpentine dans la courbe 2... ici se trouvait l'État-major du secteur II et le « Pionierdorf », qui comprenait une librairie, un coiffeur, un photographe, un dentiste, un cercle d'officiers (Kasino) une cuisine et même une chapelle. Il subsiste des abris, le chalet a été reconstruit, la reconstitution de la chapelle a été faite.

HWK-2

Abris et chapelle dans la courbe 2 lieudit cantine Zeller

 

Une épaisse brume enveloppe la montagne comme pour la protéger, la voie serpentine continue l'ascension et laisse place au sentier grimpant au sommet... au fur et à mesure le soleil disperse le nuage de brouillard. Le soleil inonde le Monument du 15-2, les casernes et la Wartburg. La grimpette à l'Aussichtsfelsen est plutôt sportive à cause d'une bonne couche de neige recouvrant les marches menant au sommet. Récompense pour les randonneurs le point de vue remarquable !!

HWK-3.jpg

le monument du 15-2 au pied de l'Aussichtsfelsen

 

Le Monument du 15-2, près du sommet inauguré en 1921, témoigne du sacrifice du 152 ème Régiment d'Infanterie anéanti en avril et décembre 1915 au HWK. Il est l'œuvre du sculpteur Victor Antoine, soldat dans les rangs de ce régiment pendant la Grande Guerre. Dynamité par l'occupant allemand en 1940, il sera reconstruit par le même artiste et inauguré en 1954 dans sa forme actuelle. On y lit les titres de gloire du régiment

« Aux Vaillants du 15-2 tombés en Alsace »

« Vallée de Munster 1914-1915 Hartmannswillerkopf »

« Steinbach 1914-1915 Metzeral »

 

devant le monument des obus reliés par des chaînes.

HWK-4.jpg

La Grande Croix, symbole de la Paix et du Recueillement

 

La croix sommitale, marque le sommet du Hartmannswillerkopf. Le 11 novembre 1918, les clairons sonnent le cessez-le-feu !! les hommes sortent des tranchées, ébahis, le cœur battant d'un fol espoir en regardant les lignes adverses. Droits et immobiles, ils n'osaient y croire... et pourtant... « LA PAIX ENFIN ».

Pour entretenir ce haut lieu de lutte qui reçoit plus de 200 000 visiteurs venant s'y recueillir chaque année avec 90 km de tranchées, une multitude d'abris, des casemates, des galeries et tenter de préserver et restaurer cet immense champ de bataille (une partie est classée monument historique) l'Association des amis du Hartmannswillerkopf œuvre tout au long de l'année.

HWK-5.jpg

Montée au sommet par les casernes ...

 

Faire ce parcours en hiver... donne une petite vision des hivers de 14-18 et des conditions climatiques extrêmement difficiles à surmonter en plus de la guerre... fin des hostilités, les corps de tous les valeureux soldats sont transportés dans les cimetières de la plaine. Divers monuments sont érigés à la gloire des régiments qui ont combattu en cet endroit.

Les pilleurs et les ferrailleurs sont arrivés !!! Le silence est retombé sur l'Hartmann, la nature a repris ses droits. Un monument porte des vers de Victor Hugo :

 

« Ceux qui pieusement sont morts pour la Patrie

Ont droit qu'à leur cercueil la foule vienne et prie

Entre les plus beaux noms leur nom est le plus beau

Toute gloire près d'eux passe et tombe éphémère

Et comme ferait une mère

La voix du peuple entier les berce en leur tombeau. »

 

Une pensée monte en moi, comme pour saluer leur courage : puissions nous être dignes d'eux, dignes de leur sacrifice !!! Ils avaient 20 ans et des rêves plein la tête... avec comme seul horizon la guerre et ses tranchées...

D'importants travaux concernant le cimetière du Silberloch, devraient être terminés pour le centenaire du début de la guerre en 2014, ils redonneront un nouveau souffle à ce lieu afin que le HWK ne tombe jamais dans l'oubli.

Pour les compagnons il est l'heure de quitter le HWK et descendre à Wattwiller où nos amis nous ont invités pour une raclette... je vais vous livrer un secret... nous avons passé un moment formidable, nous tenons à remercier Michelle et Gérard pour leur accueil et leur gentillesse. Le parcours proposé par Gérard était top.

 

Et pour finir en beauté, nous avons tiré les rois, ou plutôt la reine des compagnons pour l'année 2010...

Vive la reine Brigitte 1ère !!!

HWK-6.jpg

élection de la reine des Compagnons 2010

 

 

à la semaine prochaine

 

Marthe et les compagnons


Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires

Hans 12/02/2011 13:44


Superb , je veux visiter le HKW absolument , merci de votre article, salut, Hans