Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 21:02

Mercredi 21 septembre 2011

saverne-1.png

 

La Licorne, animal fabuleux de plus de 3 000 ans, est la farouche gardienne de la ville de Saverne.

 

Elle aurait été choisie par les Savernois en raison de sa pureté et de son courage, qualités faisant de Saverne une ville imprenable.

 

Saverne a une position géographique et stratégique importante. Déjà en leur temps, les Romains en firent une ville fortifiée, de nombreux vestiges (oppidum, village gallo-romains etc …). Elle est traversée par la Zorn et le canal de la Marne au Rhin et est très riche en monuments historiques.


saverne-2.jpg

Château des Rohan

 

Le château construit par le cardinal de Rohan au XVIII ème siècle, Napoléon III fit ajouter les deux ailes et le transforma intérieurement. Aujourd'hui il abrite plusieurs musées, l'auberge de jeunesse, une école primaire et une salle de spectacle. Le majestueux château des Rohan, avec son immense façade néoclassique, rappelle la gloire des princes-Évêques et témoigne du rôle historique de Saverne, siège de l'Évêché pendant plusieurs siècles. Depuis 22 siècles, les grands courants historiques ont marqué la ville de leur empreinte. De l'époque de la cité gauloise, devenue camp romain, dénommé « Tres Taberne » jusqu'à nos jours, Saverne conserve les traces de son rôle historique, de sa vie passée, vestiges du mur d'enceinte romain, mur médiéval, église romane, cloître, maisons anciennes remarquables, tout cela dans un site naturel exceptionnel, au pied des montagnes boisées, couronnées de châteaux-forts qui l'entourent comme autant de sentinelles superbes et éternelles.


saverne-3.jpg

La Tour Cagliostro

 

La Tour Cagliostro, à gauche du Parc du Château des Rohan. C'est dans cette Tour que Joseph Balsamo dit Alessandro comte de Cagliostro, héros sombre et romantique établi à Saverne sur invitation du Prince de Rohan, se serait livré à d'obscures expériences plus proches de l'alchimie que de la science. Il fut également impliqué dans la fameuse « Affaire du Collier de la Reine ».

 

La Roseraie de Saverne, créée en 1898 par la Sté alsacienne et lorraine des Amis des Roses, connaît aujourd'hui une renommée internationale. Véritable lieu d'exposition et de promotion de la culture des roses, la roseraie présente une magnifique collection riche de 8 500 rosiers. La Rose Louise Weiss fait la fierté de la roseraie.

 

C'est à Saverne que le Club Vosgien vit le jour le 31 octobre 1872 sur l'initiative de Richard Stieve, juge au Tribunal de Grande Instance de la Ville.

 

La randonnée d'aujourd'hui part de Saverne, devant le château des Rohan. C'est un plaisir de traverser cette belle et coquette ville de Saverne pour grimper au château du Haut Barr.

 

L'Œil de l'Alsace …, le château du Haut Barr, offre une vue spectaculaire sur la plaine d'Alsace d'une altitude de 470 m. Plateau dominé par trois énormes rochers, hauts de 30 m accessibles de la cour par des escaliers.


saverne-4.jpg

Château du Haut Barr

 

Il se dresse fièrement sur trois grands rochers reliés entre eux par une passerelle appelée « Pont du Diable » et des d'escaliers qui vous conduiront jusque sur les hauteurs du château. Il permet, par temps clair, d'apercevoir la flèche de la cathédrale de Strasbourg. De l'édifice d'origine érigé au XII ème siècle, il reste encore un logis seigneurial ainsi qu'une chapelle romane consacrée à Saint Nicolas. Le château a ensuite fait l'objet de restaurations et d'agrandissements au XVI ème siècle dont il subsiste les murs et les remparts.

 

C'est sur les plate-formes que l'on comprend la raison de l'implantation de ce château devenu citadelle. Chaque rocher est un petit îlot permettant la défense des rochers voisins. La chapelle, en contre bas se confond merveilleusement avec les tours et les gigantesques rochers.

 

De là-haut, nous voyons aisément tout le parcours qui nous attend par cette belle journée, Géroldseck, Tour de Brotsch, la descente à Stambach au canal de la Marne au Rhin et la remontée au Rappenfels sur la crête, la chapelle Saint Vit et le Greifenstein. Tout un programme !

 

La vue est extraordinaire sur la vallée de Saverne et je comprends mieux pourquoi le surnom de l'Oeil de l'Alsace. L'ensemble est puissant et inspire le respect … C'est à regret que nous quittons le château, à peine quelques minutes de marche et nous approchons de la Tour Chappe.


saverne-5.jpg saverne-6.jpg

Au château du Haut-Barr


le Pont du Diable au château du Haut Barr


Le Télégraphe Chappe, principe : envoyer des signaux visibles d'une tour à une autre distante d'une quinzaine de kilomètres environ.


saverne-7.jpg

Télégraphe Chappe du Haut Barr

 

Chaque voyant de l'appareil Chappe est composé d'un régulateur et de deux indicateurs. C'est la position de l'un par rapport aux autres qui forme le contenu codé du message.

 

Le réseau du télégraphe Chappe représentait 5 000 kilomètres de ligne alors qu'il comptait 534 stations. La première ligne construite fut la ligne Paris – Lille en 1793, elle fonctionna jusqu'en 1847. La dernière ligne fut commencée en 1846 en Bayonne et Béhobie en Espagne. La ligne utilisée le plus longtemps est restée en service 55 ans de 1797 à 1852 sur la ligne Paris Metz Strasbourg. Le télégraphe Chappe du Haut Barr appartenait à cette ligne.

 

Les recherches de Claude Chappe aboutirent à un système de 3 bras articulés, formant des figures géométriques correspondant à un chiffre ou un nombre selon un vocabulaire pré-établi, transmis de site à site entre deux points.

 

Le principe fondamental du système Chappe est la transmission d'un signal visuel (codé) soit une figure géométrique à partir d'un point émetteur à l'aide de bras articulés. Ce signal est reçu en un autre site par un agent télégraphier qui scrute avec une longue-vue le site émetteur. À son tour l'agent transmet le signal avec le même mécanisme vers un autre site. Le même signal est donc répété 15 fois sur une ligne comprenant 15 sites relais de transmission. La vitesse de transmission d'un message sera d'autant plus rapide et performante qu'il y aura un nombre faible de retransmissions. Ainsi les tours Chappe sont distantes, suivant la topographie du terrain mais également de la performance des lunettes de visée.

 

Télégraphe : le mot date de l'époque des frères Chappe et vient des mots grecs (Télé qui signifie loin et Graphe qui signifie écriture).


saverne-8.jpg

Grand Géroldseck

 

Grand Géroldseck, alt. 475 m construit au XII ème siècle pour la protection de l'abbaye de Marmoutier, fief de la famille des Géroldseck, avoués de l'abbaye, le château relevait de l'évêque de Metz. Devenu repaire de brigands, il fut assiégé à deux reprises par l'électeur palatin, en 1471 et en 1486. À remarquer les caves de la grande salle rectangulaire et le donjon carré isolé, sectionné par la foudre en 1718.


saverne-9.jpg

Petit Géroldseck

 

Quelques minutes plus tard nous arrivons au Petit Géroldseck.

Petit Géroldseck alt 469 m construit vers la fin du XIV ème siècle par l'évêque de Metz en vue de l'exécution d'un contrat d'hérédité lui assurant une part de la succession future de la seigneurie du Grand Géroldseck.


saverne-10.jpg

Au carrefour, un tout nouveau Hexentisch (table des sorcières) nous attend …


saverne-11.jpg

Nous rejoignons le Schaeferplatz pour la pause repas.


Le trajet de l'après midi est tout aussi riche …


saverne-12.jpg saverne-13.jpg

pour commencer la grotte du Brotsch


le balcon du Brotschberg


saverne-14.jpg

et la tour du Brotsch


Brotsch, nom d'origine celtique. Sommet le plus élevé dans les proches environs de Saverne, ancien refuge préhistorique des populations de la plaine. Le Club Vosgien de Saverne y a érigé une tour en 1897 pour le 25 ème anniversaire de sa fondation. Haute de 18 mètres avec un escalier de 97 marches. Magnifique vue circulaire depuis la plate-forme. Au pied de la tour, une prairie de chaume avec bancs et un petit abri, le tout invite le randonneur à un peu de repos.


saverne-15.jpg

Écluse n° 27 sur le canal de la Marne au Rhin


Un petit raidillon nous élève au Rappenfels, rocher surplombant la vallée de la Zorn. En allemand Rappe désigne un cheval noir …


La chapelle Saint Vit n'est plus très loin.

saverne-16.jpg

Jardin alpestre au-dessus de la Chapelle Saint Vit


À une altitude de 390 m, une importante grotte est aménagée en sanctuaire, et d'un magnifique jardin alpestre. Site appelé jadis Hohlenstein, lieu de pèlerinage très ancien. On invoquait Saint Vit contre l'agitation nerveuse appelée « danse de Saint Guy ».


saverne-17.jpg

grotte-chapelle de Saint Vit

 

Pour descendre à Saverne nous passons au Greifenstein, (Griffon) alt. 360m. Jadis deux châteaux construits par les seigneurs d'Ochsenstein. L'évêque de Strasbourg les céda en fief aux seigneurs de Greifenstein. La famille s'éteignit vers 1450 et peu à peu, les châteaux tombèrent en ruine. L'un des deux donjons a été transformé en belvédère et c'est de la plate-forme que nous suivons le trajet parcouru au courant de la journée. Impressionnant et tellement enrichissant.


saverne-18.jpg

La tour-belvédère Greifenstein (Griffon)

 

Quelle belle journée nous avons passée dans cette merveilleuse région.

 

 

Marthe

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires