Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 20:07

Mercredi le 3 juin 2009

La Commission Départementale du Cyclotourisme et de Randonnées Pédestres, sous l'égide du Comité Départemental de la FSGT organise le 1er Rassemblement Fédéral de Cyclotourisme et de Randonnées Pédestres de la FSGT à Mulhouse du 6 au 10 juillet 2009. C'est avec grand plaisir que nous ferons découvrir à une cinquantaine de randonneurs, venus de toutes les régions de France, notre belle région...... pour cela nous avons concocté des sorties journalières dans les Vosges, le Jura alsacien et le vignoble.

Aujourd'hui nous consacrons la sortie des compagnons du mercredi au fignolage de la sortie Durmenach – Luppach – Ferrette !

Départ 9 heures à Durmenach, pour 10 marcheurs. Durmenach, village typique du Sundgau, se trouve dans le premiers contreforts du Jura alsacien dans la vallée de l'Ill. Connu pour sa foire aux foins et le Sundgauer Büramart. Son point culminant 460 m se trouve dans la forêt du Kuhwald. 

Nous souhaitons la bienvenue à Béatrice qui nous accompagne aujourd'hui et à Yvette qui a laissé ses obligations familiales pour renforcer nos rangs. Nous déplorons l'absence de l'ami Yves toujours empêché, mais il a eu la bonne idée de nous envoyer son bras droit Eliott.

Rapidement nous quittons la route pour entrer dans la très belle forêt à laquelle appartiennent les fameux mélèzes qui comptent parmi les plus beaux spécimens de France. Ce sont plus de 70 mélèzes bicentenaires introduits à la fin du XVIIIè siècle (vers 1784) par le baron Reuttner de Weyl, seigneur du lieu, en provenance d'Autriche. Parmi eux, le Grand Mélèze qui atteint plus de 40 mètres de haut.

Profitant du jardin à Luppach nous faisons un arrêt avant de traverser la route et prendre le sentier direction Bouxwiller pour grimper à la grotte des nains.

Luppach, dans cette petite commune se trouvait l'église paroissiale de Bouxwiller jusqu'à sa destruction en 1445 par les Bâlois. Rebâtie à partir de 1459, l'église de Luppach fut transformée en couvent de tertiaires franciscains. Aujourd'hui Luppach est surtout connue pour son centre de convalescence.

Un petit raidillon mène à la fosse aux loups et à la grotte des Nains, célèbre dans toute l'Alsace par sa légende.

Au milieu de la gorge, on aperçoit une caverne à entrée très étroite appelée Grotte des Nains.Les habitants de la région racontent que les nombreuses cavernes de ces roches étaient habitées jadis par des nains et des naines qui vivaient en harmonie avec les gens du pays. Ils aidaient les paysans à rentrer les récoltes ou encore labouraient les champs durant la nuit. Des jeunes filles de la région voulaient absolument savoir comment étaient les pieds des nains et naines, que ces derniers tenaient toujours cachés sous de longs vêtements. Elles semèrent des cendres sur leur passage et le lendemain en arrivant sur les lieux, elles virent que le petit peuple de la forêt avait laissé des traces qui ressemblaient à des pattes d'oies. Elles se mirent à rire aux éclats et se moquèrent des gentils petits nains et naines qui retournèrent tristement dans leurs cavernes et ne se montrèrent plus jamais.

Selon le livre Hauts Lieux d' Energie éditions du Rhin on date l'occupation de cette caverne à 1475 avant J.C.

Nous montons au Plateau des Nains situé à 600 m d'altitude. Ce plateau comme la Heidenfluh que nous allons rejoindre pour la pause repas seraient un ancien emplacement sacré païen.

C'est un groupe de rochers calcaires d'une longueur de 130 m et d'une hauteur de 20 à 28 m coupés par une gorge jurassique d'une longueur de 40 m.

Du haut de la terrasse du plateau des Nains on bénéficie d'une vue sur Bouxwiller, Werentzhouse et la Forêt Noire.

Laissant le plateau, nous rejoignons la Heidenfluh et sa superbe forêt où les randonneurs trouvent une aire de repos avec tables et bancs. Malheureusement pour nous, cet endroit est livré aux déchets et poubelles débordantes aujourd'hui, un bémol qui j'espère ne durera pas !!

Heidenfluh, alt. 640 m nous révèle un très beau point de vue sur la ville médiévale de Ferrette, les pitons calcaires des Loechlefelsen et le superbe site du château. Ferrette, capitale historique du Sundgau, petite cité calme blottie dans sa cluse à l'abri de son château médiéval.

 

Situé sur un éperon rocheux calcaire à 615 m alt. le château est étroitement associé à la famille comtale éponyme, qui l'utilise comme résidence jusqu'à l'extinction de la lignée (1324). Il comporte en réalité deux noyaux distincts qui dominent la ville : le château primitif en hauteur et le château inférieur en contrebas. Il est explicitement cité en 1105 ce qui le classe parmi les premiers du pays.... Après l'annexion française, le château continue à servir de résidence à un bailli. Louis XIV en fait don au cardinal Mazarin. De cette famille, il passe par héritage aux princes de Monaco. Ci-dessous, le village de Ferrette en contrebas du château.

 

Nous quittons Ferrette par le sentier Hélène pour rejoindre Luppach et revenir à Durmenach à travers bois.

  Du haut du château de Ferrette, les compagnons du mercredi vous saluent ......

à la prochaine

Marthe

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires

yves 11/06/2009 19:27

salut à vous, et bien voilà un beau groupe, vive les randos. et encore bravo à toi Martala pour le blog