Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 11:19

1er avril 2009

Vous connaissez tous le célèbre Mont Saint Michel aux confins de la Normandie, cet îlot rocailleux balayé par les vents violents venus de l'océan. Eh bien aujourd'hui je vous emmène au Mont Saint Michel alsacien ...
L'occasion d'explorer de vastes forêts et nous plonger dans l'histoire naturelle, archéologique et religieuse sur les hauteurs du pays de Saverne et percevoir un regain d'énergie tout au long de la journée.

 

Saint Jean de Saverne, petit bourg certes, blotti au pied des Vosges, mais doté d'un patrimoine remarquable avec son ancienne église abbatiale (orgues Silbermann, tapisseries du XVIème siècle) ainsi que le rocher Saint Michel, ses légendes, sa chapelle veillant sur cette charmante bourgade.

 

La somptueuse abbatiale bénédictine, de style roman, achevée en 1150, est située au cæur d'une abbaye bénédictine de femmes fondée en 1127 par Pierre de Lutzelbourg.

Abbatiale Saint Jean Baptiste à Saint Jean de Saverne

Une série de marches nous élève au Mont Saint Michel, lieu mythique entouré de légendes. Derrière la chapelle Saint Michel, au bord du promontoire rocheux doté d'une plate forme accrochée au-dessus du vide, un grand bassin rond, le Hexenkreis ou rond des sorcières. Plusieurs légendes planent sur ces lieux, une première raconte que les sorcières se rassemblaient à cet endroit pour s'envoler sur leur balai vers le Bastberg et y célébrer le sabbat en compagnie d'Itta, l'épouse du comte Pierre de Lutzelbourg réputée comme grande magicienne ....

 

La chapelle Saint Michel a été reconstruite en 1593 sur d'anciennes fondations romanes. Restaurée en 1848, elle est devenue un lieu de pèlerinage pour les habitants de la région.

 

Mentionnée en 1371 sous le nom de Hertenstein, elle est habitée par des frères ermites et nommée Bruderberg puis Sankt-Michelsberg (Mont Saint Michel) en 1593. Il existait autrefois au Mont Saint Michel un culte célèbre voué à Bélénus, Mithra et Mercure. (sources des Hauts Lieux d'énergie ed.du Rhin)

 

Rond des sorcières à l'extrémité du Mont Saint Michel

Nous prenons la direction des Roches Plates, superbe point de vue puis débouchons sur le rocher des Dames avec vue plongeante sur l' A4 – autoroute de l'Est. Impressionnant !!! À quelques mètres de là, en retrait du sentier, un champignon géant !

À quelques pas du rocher des Dames, un champignon géant ...

La suite nous mène au lieu-dit Stampfloecher, étrange endroit !! Une roche trouée de nombreuses cupules remplies d'eau et de feuilles mortes. Sans doute était-ce un lieu de sacrifices rituels. Charme et mystère se dégagent de ce rocher.

 

Stampfloecher

Un agréable chemin forestier continue jusqu'au carrefour de la croix de Langenthal avant de nous conduire à l'Oppidum celtique de la Heidenstadt. Encore de remarquables rochers ainsi que des vestiges celtes, gallo-romains et médiévaux jalonnent le parcours avec en prime, la carrière du Frohnberg de laquelle, au XIIè siècle, ont été extraits les blocs de pierre utilisés à la construction du château de Warthenberg à environ 1 km. Les ruines du château de Warthenberg, construit sur l'impressionnante barre rocheuse du Daubenschlag sont découvertes en 1979. Tombé dans l'oubli pendant plusieurs siècles, le château, ou ce qu'il en restait était recouvert de terre et le plateau rocheux entièrement boisé. 12 ans de fouilles ont permis la mise à jour des vestiges d'une puissante forteresse romaine construite au milieu du XIIè siècle. Un abri à l'extrémité du rocher nous offre un arrêt casse-croûte bien mérité.

 

La seconde partie de la journée n'est pas moins intéressante, le Spitzfelsen fascine de par sa taille et sa forme. Le superbe rocher Kanzel laisse rêveur, tout comme un menhir transformé en borne romaine. Tout cela semble irréel et pourtant .....

 

L'instant fort de la journée arrive un peu plus tard avec une voie taillée dans le grès vosgien. Voie romaine ou Plattenweg sur laquelle, bien visibles les rails de guidage, cette route antique qui témoigne de l'importance de la région de Saverne en matière de voies de communication. Une journée pleine d'émotions .... encore un énorme rocher, le Wasserfalfelsen, laisse suinter l'eau descendant de la montagne.

 

La randonnée se termine par le retour au Mont Saint Michel, nous avions gardé pour la fin la grotte des sorcières ou Hexenhöhle, une anfractuosité jadis habitée par des ermites. Le randonneur peut, à sa guise, laisser gambader son imagination .. au sol un sarcophage ... impressionnés nous quittons cette caverne la tête remplie de questions ??? grotte des fées ou grotte des sorcières ?? ...

 

le sarcophage dans la grotte

l'ambiance de la montagne des Dieux, le Taennchel ... nous a suivi tout au long de la sortie.
Marthe

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires

fouchepate 16/10/2010 12:22


un joli coin dont j'ignorais l'existence à mille lieux de la Normandie et de son mont.


MarieNicole 05/04/2009 17:41

Hello
Je ne peux m'empêcher de mettre un commentaire. Très belle marche et félicitations pour les photos et les commentaires.
Bisous.
MarieNicole

ziegler 04/04/2009 16:18

Salut à vous très belle rando je me réjouis d'avance pour mardi prochain pour la faire
@+ yves