Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2009 7 08 /03 /mars /2009 15:31

4 mars 2009


DES CHÂTEAUX VEILLENT SUR L'ENTRÉE DE LA VALLÉE DE MUNSTER


8h30 à Saint Gilles, départ pour une journée remplie d'histoire ... les châteaux, ma passion .... une première montée nous mène au Pflixbourg, la tour qui nous observe quand nous sommes sur la route de Munster telle une sentinelle de ses 454 m d'altitude. À

l'entrée de la vallée de Munster, ce château a certainement été construit vers le début du XIIIè siècle par Woelfelin de Haguenau. En 1219 il est dénommé Blicksberg et fut donné en fief, un an plus tard à Frédéric de Schauenbourg. De 1276 à 1297, il devient résidence principale du bailli impérial Conrad Werner de Hattstatt. C'est là que mourut sa femme Stéphanie comtesse de Ferrette. En 1434 le Pflixbourg est racheté par Maximin de Ribeaupierre, il est gravement endommagé vers 1440 au cours du conflit qui oppose les Hattstatt aux Ribeaupierre pour la domination de l'Alsace centrale. Depuis la fin du XVè siècle il ne semble plus avoir été habité.

 

L'entrée du château se compose d'une porte en retrait défendue par des courtines rentrantes. Le donjon circulaire est placé au milieu de la cour intérieure. Des fenêtres jumelées avec des niches à banquettes latérales sont bien conservées dans le logis en ruine.

Avant de quitter les ruines du Pflixbourg, je vous cite la légende qui habite ces lieux ...

«dans les ruines du donjon apparaît encore une Dame Blanche, une belle princesse qui fut autrefois métamorphosée par une fée en un monstre, moitié femme, moitié dragon, seul le baiser d'un chevalier pouvait lui restituer son apparence»

Les ruines de ce château sont modestes il est vrai, les visiteurs lui préfèrent son imposant voisin le château de Hohlandsbourg, c'est bien dommage !!

Nous revenons sur nos pas pour nous élever au sommet d'une colline, à 620 m d'alt. avec un magnifique panorama à 360° sur la plaine d'Alsace, le massif vosgien et la vallée de Munster . Bâti sur un site occupé dès l'âge de bronze, le Hohlandsbourg fut construit à une date inconnue et est considéré comme l'un des châteaux forts les plus vastes d'Alsace en granit.

Surplombant la commune de Wintzenheim, sa large silhouette ne passe pas inaperçue de la vallée.

Ce château, conçu comme un fort de garnison, a été édifié au XIIIè siècle par Siegfried de Gundolsheim. Il adopte la forme d'un vaste rectangle de 95 m de long sur 68 m de large avec une grande cour et des bâtiments accolés à l'enceinte. Classé Monument Historique depuis 1840 et après d'importants travaux de restauration le bâtiment est aujourd'hui aménagé en «pôle historique et culturel».

 

La légende nous raconte «l'histoire du Comte Hugues de Hohlandburg (appelé aussi Hugues le sanguinaire ) qui, un jour de Pâques de l'an 1125, malgré ce jour saint, bravant les interdits, partit à la chasse et fit la rencontre du diable ... huit siècles ont passé depuis, et lorsque dans le crépuscule les bûcherons de la Forêt Noire entendent le bruit sourd d'un galop effréné, savent que c'est le fantôme du cavalier maudit qui, malgré lui poursuit sa ronde éternelle ....»

échauguette sur mur d'enceinte Hohlandsbourg

La suite du programme passe devant la Fontaine des Dames avant de rejoindre le rocher Turenne sur un chemin nommé sentier de l'écureuil.

Le rocher Turenne, curieuse élévation de blocs rocheux, s'appelait jadis «Hexefelse» rocher des Sorcières. Comme édifiée par des mains de géants, sa silhouette laisse une étrange impression de beauté.

Le rocher Turenne

 

Au sommet on peut voir l'inscription Turenne 1675, elle évoque le passage du Mal.Turenne qui battit les troupes impériales à Turckheim le 5 janvier 1675. Cette victoire fut une étape importante de la conquête de l'Alsace par les troupes de Louis XIV. Notre périple continue par une visite aux trois châteaux d'Eguisheim, la saga du Pape Léon IX. Les trois donjons, se profilant sur le Schlossberg dominent la plaine d'Alsace à 591 m d'alt.

Construits aux XI et XIIIè siècles, le plus ancien, au centre, est le château du Wahlenbourg. Il était la propriété du comte d'Eguisheim, Hugues IV, père du Pape Léon IX. Ce même Léon IX aurait consacré sur le site une chapelle dédiée à St. Pancrace qui donnait lieu à un pèlerinage.

Au Nord, le château Dagsbourg, au Sud, le Weckmund. Appelés également Eguisheim Haut situés sur les communes de Husseren-les-châteaux et d'Eguisheim.

À la fin du XIIè siècle, chaque château à un propriétaire différent : les Eguisheim-Dabo possèdent le Dagsbourg, le comte de Ferrette le Wahlenbourg et les comtes de Weckmund le château du même nom.

En 1466, un meunier du moulin municipal de Mulhouse est renvoyé pour inconduite. Il réclame à la ville son arriéré de salaire : six deniers. Il rallie à lui les mécontents et parmi eux Pierre de Réguisheim qui tenait le fief de Wahlenbourg. Commence alors la guerre dite «des six deniers»

Elle se termine le 4 juin 1466 avec l'incendie du Wahlenbourg et du Weckmund. Seul le Dagsbourg est épargné sans qu'on n'en connaisse la raison et demeure habité jusqu'à la fin du XVIIè siècle.

Après la visite nous pique niquons au pied des trois châteaux ...

au premier plan Wahlenbourg, à l'arrière plan le donjon de Dagsbourg

 

Direction le Stauffen, la croix des Bûcherons, la MF d'Aspach et retour à la gare de St Gilles.

Très agréable sortie, distance 16 km avec un profil de 770 m.

la joyeuse troupe du mercredi vous salue !!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Marthala - dans Alsace-Lorraine
commenter cet article

commentaires

Marie Nicole 08/03/2009 17:19

Très jolie balade. Vive les marcheurs.
Très bien expliqué les commentaires, bravo Marthala, les retraités savent encore faire de belles choses.
Bisous
MNK